DORYANN MARGUET : LE FRANÇAIS BISEXUEL QUI DONNE CHAUD AU PORNO !

Personne ne lui résiste ! Doryann Marguet est LE français qui est sur toutes les lèvres du porno ces derniers mois. Avec sa belle gueule et son air doux,...

CfW5aOyWAAAUZyR

Personne ne lui résiste ! Doryann Marguet est LE français qui est sur toutes les lèvres du porno ces derniers mois. Avec sa belle gueule et son air doux, il ferait un parfait gendre idéal, un petit copain qu’on serait er de présenter à ses parents. Mais ne pas trop se fier aux apparences : le beau gosse a le feu au pantalon ! Très sexe et curieux, Doryann est aujourd’hui la seule porn star hexagonale à assumer fièrement sa bisexualité.

Bonjour Doryann. Commençons par LA question : quand as-tu commencé à faire du porno ?
Je n’avais pas encore tout à fait 28 ans. C’est pas très jeune pour un début de carrière mais comme j’ai toujours fait plus jeune que mon âge, c’est passé ! Ceci étant dit, j’ai toujours été très attiré par les objectifs de caméra. Je m’en suis rendu compte dès mes 23 ans quand j’ai commencé à m’amuser avec ma première webcam. Très rapidement, je me suis mis à m’exhiber sur internet, d’abord sur des sites hétéros libertins, puis sur des sites plus ouvertement gays.

Ton compte Twitter est extrêmement chaud ! En le parcourant, on se dit que tu n’es pas seulement chaud sur les tournages mais très porté sur le cul. Serais-tu un peu sex addict ?

Je suis plutôt exhibitionniste, c’est vrai j’aime me dénuder dans des endroits insolites et tweeter des selfies sexy, c’est ma petite addiction ! Mais je ne me vois pas comme un sex addict pour autant dans le sens où je ne me branle pas trois fois par jour au risque de ne pas réussir à dormir.

Capture d’écran 2016-04-12 à 19.17.56

Gagnes-tu ta vie uniquement avec le porno ou tu as un travail plus « alimentaire » à côté ?
Non je ne vis pas du porno même si je pense qu’aujourd’hui avec les relations que j’ai pu tisser cela pourrait peut-être être possible. Cela reste pour le moment une activité secondaire. J’ai la chance d’avoir un travail en CDI : je préfère profiter de cette situation stable plutôt que de prendre le risque de tout plaquer.

Tu es bisexuel. On entend souvent dire que les bis peuvent souffrir de discrimination dans le milieu du x. Est-ce quelque chose que tu as pu ressentir ?

Discrimination est un mot un peu fort ! Disons que les gens ont souvent un à priori erroné sur la bisexualité. Mais de manière générale, c’est plutôt bien perçu par mes partenaires. Les femmes peuvent avoir peur par rapport à la transmission des IST, mais elles ne vont pas le montrer explicitement donc c’est difficile à dire. Les mecs gays au contraire sont souvent excités par les bis, car ils ont générale- ment des attitudes qui peuvent faire « plus hétéro » et j’ai l’impression que ça plait beaucoup.

 

Comment perçois-tu le monde du porno après y avoir tourné pendant plusieurs années ?
Je pense avoir une vision beaucoup plus orientée business désormais, mais ça demeure pour moi un vrai moyen d’expression artistique aussi.

Capture d’écran 2016-04-12 à 19.14.51

Malgré des budgets souvent très limités, le porno permet de faire

preuve d’une grande créativité et peut être une vraie source d’épanouissement personnel.

InterviewPorn Qweek

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE