EMILIENNE DE LA LEVRETTE  : Sa majesté La Reine de Tauride

Quoi ? Vous ne connaissez pas La Tauride ? Pourtant, ce petit royaume niché au cœur de la Crimée mérite le détour rien que pour son emblématique reine, française d’origine. A...

Quoi ? Vous ne connaissez pas La Tauride ? Pourtant, ce petit royaume niché au cœur de la Crimée mérite le détour rien que pour son emblématique reine, française d’origine.

A l’occasion d’un de ces nombreux séjours parisiens, nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec celle qui a rendu l’Artiste Pître si populaire dans son pays. Une rencontre… indescriptible.

Pouvez-vous nous rappeler votre parcours avant de devenir reine ?

Je suis née en Eure-et-Cher dans le petit village de La Levrette. Mon père était propriétaire du château du village. J’ai commencé comme chanteuse, j’animais notamment les soirées karaoké au château.  Puis, j’ai voulu volé de mes propres ailes en devenant chanteuse de rue à Paris. Finalement, j’ai rencontré Nicolas III, roi de Tauride. Nous nous sommes mariés, mais il est décédé dans des conséquences tragiques le soir même des noces. Mon rêve de chanteuse fut brisé, mais je suis devenue reine à la place.

Kate Middleton, épouse du futur-roi d’Angleterre est très populaire. N’y voyez-vous pas une concurrente ?

Non, du tout. J’aime énormément Katherine et je vais souvent à Buckingham. Je suis très heureuse qu’elle soit avec le prince William, avec qui j’ai eu jadis une aventure…

qweek-emilienne

D’ailleurs qu’en est-il de vos amours ?

Le gouvernement me demande de sacrifier ma vie maritale et de multiplier les relations tapageuses, de manière à ce que la presse à scandale internationale s’intéresse à notre royaume. La Tauride est un petit pays encore peu connu.

Pourtant, on vous a prêté une relation avec un certain Dominique…

C’était une relation de travail. J’ai juste donné de ma personne pour régler la dette publique du royaume. Mais en effet, nous nous sommes vus pendant un temps. Malheureusement, notre histoire s’est conclue le 14 mai 2011, après son arrestation à New-York.

La proximité entre Votre Majesté et l’Artiste Pître peut surprendre ?

Nous nous sommes rencontrés lors d’un concert, il y a cinq ans à Bobino. Il a une communauté d’esprit avec moi, assez fantasque. J’ai tout de suite adoré ce qu’il faisait. C’est un artiste très libre, iconoclaste… Et il est très connu dans mon pays, car j’ai acheté plusieurs de ses œuvres qui sont exposées au  petite musée de la Reine à Kokhïngrad.

Grégory Ardois-Remaud 

« C’est avec un profond respect, beaucoup de dévotion et une inclinaison à 180° que j’ai l’immense privilège de vous parler de mon amie Emilienne de la Levrette – Reine de Tauride – Fidèle parmi les fidèles, vous la retrouvez à chacun de mes Vernissages Improbables pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos oreilles ! C’est une femme du monde, une reine ! Et comme toute Reine encline au divertissement, elle a trouvé son bouffon. (à moins que ce ne soit le bouffon qui ai trouvé sa reine ?) ».

L’avis de l’Artiste Pître

EN SAVOIR PLUS !

www.emiliennedelalevrette.fr

Interview

Vous serez intéressé par :