LE FÉTICHISME DES COUCHES-CULOTTES

ENQUÊTE

Nous avons rencontré Yannick, fétichiste des couches-culottes. Ce jeune gay de 34 ans vit en Alsace avec son compagnon. Son fantasme à lui ? Se mettre en couche, une pratique souvent mésestimée qui rencontre, pourtant, de plus en plus d’adeptes. Pour Fetish, il nous explique pourquoi il aime être un « adult baby » et en profite pour débouter bon nombre de préjugés.

TU TE SOUVIENS DE LA PREMIÈRE FOIS OÙ TU AS SENTI UN ATTRAIT POUR LES COUCHES ?

Je devais avoir quatre ou cinq ans. J’ai trouvé un paquet de couches Pampers dans la maison familiale. Cela a très vite attisé ma curiosité. J’en ai piqué une du paquet, je l’ai mise et je crois que, depuis ce jour, cela ne m’a plus jamais quitté.

QUAND AS-TU DÉCIDÉ DE PASSER LE CAP ET D’ASSUMER COMPLÈTEMENT CE FANTASME ?

Vers 17,18 ans. En 2002, j’ai eu ma 1re connexion Internet et j’ai découvert, à ma grande surprise, que je n’étais pas le seul à avoir ce fétichisme. Bien au contraire, nous étions des milliers et des milliers en France et à travers le monde. Cette découverte a été déterminante. Cela m’a aidé à m’assumer.

« C’est une sensation de réconfort et de sécurité qui me fait oublier toute la pression de la vie d’adulte »

QUE RECHERCHES-TU DANS CETTE PRATIQUE?

C’est une question assez difficile pour moi. Je dirai que c’est une sensation de réconfort et de sécurité qui me ramène en enfance et me fait oublier toute la pression de la vie d’adulte.

CONCRÈTEMENT, COMMENT S’EXPRIME CE FÉTICHISME?

Cela dépend de la personne. Certains aiment juste porter des couches pour le confort et la sensation. D’autres les utilisent pour différents jeux plus ou moins sexuels. Il peut s’agir de changer la couche de son partenaire, la toucher, s’y frotter… Il y en a qui peuvent avoir recours à d’autres accessoires : des layettes, des tétines ou des tables à langer. Ils recréent le décor de l’enfance pour se sentir comme quand ils étaient bébés.

« Certains aiment juste porter des couches pour le confort et la sensation. D’autres les utilisent pour différents jeux plus ou moins sexuels »

Y A-T-IL UN VOCABULAIRE SPÉCIFIQUE À CONNAÎTRE ?

Oui, il y a des termes anglais qui sont principalement utilisés par tous les adeptes des couches. Les plus importants sont Diaper [couche],Daddy [nounou homme], Mommy [nounou Femme], AB ou adult baby [qui porte des couches et qui aime se sentir enfant], DL ou diaper lover [qui est fétichiste des couches et ressens une stimulation sexuelle mais sans le côté enfantin].

 

QUI SONT LES ADEPTES DE COUCHES ET LA PROPORTION DE GAYS EST-ELLE IMPORTANTE ?

Il n’y a pas de chiffres précis. Nous pouvons dire qu’il s’agit à 90 % d’hommes qui ont entre 18 et 60 ans. 50 % d’entre nous sont gays, bis ou trans et 50 % hétérosexuels. On trouve aussi tous les milieux et classes sociales. Certains sont banquiers, d’autres chefs d’entreprise, profs, médecins, ouvriers, etc.

ES-TU EN COUPLE ? ET COMMENT PARTAGEZ-VOUS CETTE PRATIQUE?

Oui je le suis. Mon compagnon en est aussi adepte. Parfois, nous avons des jeux communs. Mais, à d’autres moments, il met sa couche de son côté quand je n’en ai pas envie et vice-versa.

QUELS SONT, EN GÉNÉRAL, LES PRÉJUGÉS AUXQUELS TU TE TROUVES CONFRONTÉ QUAND TU PARLES DE TON FÉTICHISME ?

Les gens ont du mal à comprendre. Malheureusement, ils associent ce fétichisme à une sorte de fantasme malsain et honteux. Peut-être que les choses sont, un peu, en train de changer car je constate une grosse évolution du nombre d’adeptes pratiquant ce fetish.

« Les gens ont du mal à comprendre. Malheureusement, ils associent ce fétichisme à une sorte de fantasme malsain et honteux »

JUSTEMENT, OÙ PUIS-JE RENCONTRER D’AUTRES ADEPTES DE COUCHES ?

Le plus gros site Web au monde, concernant cette pratique, est Français [www.abkingdom.com]. Sur Instagram, Tumblr ou Twitter, on trouve aussi une importante communauté de fétichistes des couches [ABDL]. Il y a régulièrement des week-ends organisés en France ainsi que de grosses soirées sur Berlin ou Amsterdam. De manière générale, ce fetish est assez pratiqué aux États-Unis qui organisent de grandes conventions, mais aussi au Canada et dans toute l’Europe de l’Ouest : France, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Danemark, Espagne…

QU’AURAIS-TU À DIRE À QUELQU’UN QUI N’OSE PAS ENCORE ASSUMER SON FANTASME ?

Qu’il y a une très grande communauté qui est là pour vous aider et vous soutenir ! Osez ! Vous avez envie de mettre des couches ou de juste essayer ? Vous n’êtes pas seuls, foncez !

CE FETISH PEUT-IL ÊTRE ASSOCIÉ À D’AUTRES PRATIQUES ?
En effet. Les couches sont parfois utilisées avec d’autres pratiques telles que le SM, le latex, le puppy play, le furry, l’uro, la fessée et bien d’autres, au gré de votre imagination et de vos fantasmes.

TU AS UNE BOUTIQUE QUI VEND DES COUCHES POUR ADULTES. ON PEUT DIRE QUE TU AS RÉUSSI À JOINDRE L’UTILE À L’AGRÉABLE ?
Effectivement, je dirige une petite boutique Internet de vente de couches destinées aux fétichistes. J’ai longtemps travaillé en usine puis, un jour, je me suis dit que je devais me lancer. Notre boutique va désormais fêter ses trois ans et c’est un succès ! Nous sommes devenus leader en France. Nous observons une croissance à deux chiffres et cela continue de grimper ! Nous dirigeons, avec mon ami, la boutique. Nous connaissons personnellement beaucoup de nos clients et nous avons une véritable relation de confiance avec eux. Nous avons toujours voulu avoir une boutique très humaine où les clients peuvent nous contacter, demander des conseils ou simplement discuter.

PLUS D’INFOS :

boutique de Yannick : www.diaper-minister.com

site de référence : www.abkingdom.com

Actu gay

Vous serez intéressé par :