ACCORD PARFAIT – La love story musicale de Jefferey Jordan

On a souvent tendance à définir de façon systématique le one-man-show comme un simple spectacle d’humour où l’artiste se contente d’enchaîner les blagues, parfois lourdes, dans des sketchs traitant...

On a souvent tendance à définir de façon systématique le one-man-show comme un simple spectacle d’humour où l’artiste se contente d’enchaîner les blagues, parfois lourdes, dans des sketchs traitant différentes thématiques sans réel lien entre elles. C’est oublier un peu vite que le seul-en-scène, ça peut également être une écriture, parfois fine, voire poétique, où la séduction se mêle à la musique… et à un violon. Partant de ce principe, Jefferey Jordan renouvelle les codes du genre dans un spectacle singulier… sans fausse note.

Par Grégory Ardois-Remaud

Déjà huit ans que le one-man-show de cet Auvergnat de 27 ans sillonne les routes de France avec succès, permettant au jeune homme de se faire un nom dans la longue liste des humoristes qui montent, et pour cause ! En effet, avec ce spectacle qu’il a co écrit, Jefferey Jordan réinvente le seul-en-scène à travers un spectacle semblant venir d’une autre époque, tant le temps y semble suspendu. Loin de servir les éternels poncifs du genre, ici l’élégance allie à la douce poésie d’une métaphore filée, narrant, entre autres, son histoire d’amour avec son… violon, Jean-Jacques.

« Rire, poésie et romance »

 

Cet Accord parfait entre les deux protagonistes s’écrit alors avec finesse, en musique… classique. L’artiste n’hésite pas à s’emparer de son « amoureux » pour écrire une partition où l’émotion se mêle à un rire jubilatoire. Car avec ce texte où la précision de l’écriture n’empêche pas le potache, le public est vite conquis par celui qui se dévoile avec autodérision, et qui ne cesse, durant une heure, de s’adresser avec malice aux spectateurs. La mise en scène, elle, signée Claudia Tagbo, souligne et dynamise un humoriste dont les hilarantes mimiques pourraient faire penser à un certain… Louis de Funès. Prometteur.

Avec ce spectacle original, Jefferey Jordan nous donne la conviction qu’on n’a pas fini d’entendre parler de lui. À découvrir d’urgence à la Comédie des 3 Bornes, jusqu’au 30 décembre.

crédit photo : Sun’ photographe

PLUS D’INFOS :

Accord Parfait de et avec Jefferey Jordan
Mise en scène de Claudia Tagbo
Comédie des 3 Bornes [XIe arr.], jusqu’au 30 décembre jeffereyjordan.jimdo.com

CA PARLE DE QUOI ?

Dès l’âge de huit ans, Jefferey Jordan voue une passion à la musique classique mais, autour de lui, c’est rock de bonhomme et rapviril. Pas facile de se sentir bien et d’assumer ses choix… Armé de son humour et de sa musique, il ose suspendre le temps d’une époque où tout va vite tirer sur la corde pour accorder vos mœurs… avec les siennes. Certaines liaisons sont dangereuses mais finissent toujours par être heureuses. Car, au final, chacun de nous cherche l’Accord parfait.

 

News

Vous serez intéressé par :