LES COQS FESTIFS – Des chaussettes pour la bonne cause !

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le club de rugby gay & hétéro-friendly lance à nouveau son opération de vente de chaussettes de rugby originales, dont la moitié...

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le club de rugby gay & hétéro-friendly lance à nouveau son opération de vente de chaussettes de rugby originales, dont la moitié des bénéfices sont reversés au Refuge. Alban, président de l’association, nous en dit plus sur ce cadeau idéal, si vous n’avez pas encore acheté les étrennes de votre neveu ou votre filleul.

Par Grégory Ardois-Remaud

 

 

VOUS AVEZ LANCÉ LES CHAUSSETTES DES COQS FESTIFS POUR LES FÊTES. COMMENT VOUS EST VENUE CETTE IDÉE ?

Il y a trois ans, on cherchait une bonne occasion pour faire la fête, en fin d’année, et on avait de plus en plus de demandes venant des supporters et des joueurs pour des goodies du club. On cherchait alors un projet qui puisse être utile, drôle et qui corresponde à l’esprit des Coqs Festifs.

C’est à ce moment que l’idée des chaussettes de rugby est arrivée et, chaque année depuis, nous demandons à un artiste de dessiner nos chaussettes, pour la saison à venir, que nous vendons pour les fêtes de fin d’année. Les bénéfices sont partagés avec une association et, cette année, il s’agit du Refuge.

Pour cette nouvelle édition, nous les avons lancées, en décembre, à l’occasion d’une grande soirée et, à notre grande surprise, nous nous sommes retrouvés en rupture de stock… au bout de seulement 48 heures ! Nous avons dû, aussitôt, en relancer la fabrication.

 

« À notre grande surprise, nous nous sommes retrouvés en rupture de stock… au bout de seule- ment 48 heures ! Nous avons dû, aussitôt, en relancer la fabrication »

 

 

QUI EST BRO, LE DESSINATEUR DES CHAUSSETTES ?

BrO est un artiste très présent sur Instagram [@bro_creations] mais aussi tatoueur à La Bête Humaine dans le Marais. Nous connaissions son travail, via les réseaux sociaux, et il avait déjà artistiquement contribué à de nombreuses soirées pour Le Cox ou La Mine.

Il possède un style très « cartoon » avec des personnages bears tout droit sortis de dessins animés des années trente. Nous l’avons donc contacté et il a été séduit par notre projet. Une excellente collaboration !

 

 

 

 

CE SONT DES CHAUSSETTES POUR JOUER AU RUGBY OU POUR TRAÎNER À LA MAISON ?

Ce sont de vraies chaussettes de rugby « made in France », fabriquées par une entreprise familiale spécialisée dans les chaussettes de sport. Elles sont donc parfaitement adaptées au terrain mais beaucoup les utilisent aussi pour faire du sport en salle ou, justement, traîner aussi à la maison devant la télé [rires] ! C’est d’ailleurs ce que nous voulions, quelque chose que l’on puisse utiliser n’importe où, n’importe quand.

UNE PARTIE DES BÉNÉFICES SERONT REVERSÉS AU REFUGE. POURQUOI LE CHOIX DE CETTE ASSOCIATION ?

Il s’est fait très naturellement car plusieurs joueurs et supporteurs des Coqs Festifs en sont bénévoles. Depuis plus de deux ans, nous organisons également, avec Le Refuge, des entraînements solidarité avec les bénéficiaires et les bénévoles. De plus, la cause qu’ils défendent nous touche particulièrement.

PEUT-ON S’ATTENDRE À D’AUTRES GOODIES DU MÊME TYPE DANS QUELQUES MOIS [BOXER, MAILLOT, ETC.] ?
Nous éditons parfois des goodies aux couleurs du club et on se sert de nos joueurs pour les tester [rires]! On déborde d’idées et le succès de ces chaussettes, cette année, nous fait beaucoup réfléchir à la suite…

 

« Chez les Coqs Festifs, nous avons des petits, des grands, des gros, des minces, des costauds…et tous ces profils ont leur place dans l’équipe »

 

 

REVENONS SUR VOUS. PARLEZ-NOUS DE VOS PROJETS ET DE VOS FUTURS ÉVÉNEMENTS…

Nous n’avons jamais eu, pour cette XIIe saison, autant d’inscrits. Le club est revenu de la Coupe du monde gay, la Bingham Cup 2018 d’Amsterdam, avec une excellente place et nous nous préparons pour la coupe d’Europe, la Union Cup de Dublin, qui aura lieu cet été. Nous nous entraînons toujours au rugby à XV tous les samedis au stade Pershing de Vincennes, participons à un nouveau championnat, celui de la FFSE et, depuis septembre, nous avons lancé un second créneau, le mercredi soir, avec le touch’rugby.

Il s’agit d’un sport venu d’Australie qui se joue six contre six, où le contact et les placages sont interdits, et où il suffit « juste » de toucher l’adversaire à deux mains pour stopper le jeu. Il s’agit d’un rugby non violent mais très cardio. D’ailleurs, j’en profite pour lancer un appel car dans les compétitions de touch’rugby, les équipes sont obligatoirement mixtes et nous recherchons donc des joueuses !

Nous avons également lancé ce créneau pour répondre à une demande de jeunes et d’anciens joueurs qui souhaitaient débuter ou, au contraire, lever le pied vis-à-vis du rugby à XV. Ce rugby « soft » est un excellent compromis.

AVEC LA NOUVELLE ANNÉE, IL Y A SOUVENT LA BONNE RÉSOLUTION DE REPRENDRE LE SPORT. ON PEUT CONTINUER À S’INSCRIRE EN JANVIER AUPRÈS DE VOTRE CLUB ?
Bien sûr ! Il n’y a jamais de mauvais moment pour s’y mettre ! Nous accueillons régulièrement de nouveaux joueurs qui souhaitent tester le rugby, faire connaissance avec l’équipe… Il suffit de nous contacter via les réseaux sociaux.

COMMENT DÉCRIRIEZ-VOUS UN MEMBRE IDÉAL DES COQS FESTIFS ?

Déjà, le meilleur profil n’est pas physique, car le rugby est l’un des rares sports où tous les gabarits sont recherchés. Chez les Coqs Festifs, nous avons des petits, des grands, des gros, des minces, des costauds… et tous ces profils ont leur place dans l’équipe. Non, le profil idéal vient surtout de l’état d’esprit.

S’inscrire chez nous, c’est : venir aux entraînements régulièrement, et ce, quel que soit le temps ou la saison, avoir l’esprit d’équipe, participer au bon fonctionnement de l’association, respecter les autres et enfin… aimer faire la fête [rires] ! C’est ça l’esprit des Coqs Festifs.

 

PLUS D’INFOS : Crée en 2006, Les Coqs Festifs proposent, aux débutants comme aux confirmés, de pratiquer le rugby dans une ambiance détendue et festive.

News

Vous serez intéressé par :