LES VACANCES DU PETIT RENARD D’ARTHUR CAHN

Un été meurtrier ...

Le premier ouvrage du réalisateur, qui a remporté le Prix du roman gay en octobre dernier, ne laisse clairement pas insensible. Si le titre augure un livre issu de la littérature jeunesse, ce n’est pas un hasard. Tout au long de ses 189 pages, le jeune héros va faire l’apprentissage de la désillusion à une époque où les applications de rencontre bouleversent la naissance de l’émoi amoureux. Sans verser dans la critique, l’auteur constate, tout en dépoussiérant l’éternel poncif de l’adolescence. Roman réaliste baignant dans la sensualité de l’été, ce livre bouscule dans son insidieuse violence…

Par Grégory Ardois-Remaud

 

 

Comment vivre sa passion pour quelqu’un d’inaccessible ? C’est l’une des questions que pose le roman d’Arthur Cahn. Pour Paul, 14 ans, qui s’éprend d’un ami de sa tante, de trente ans son aîné, le jeu amoureux se retrouve bouleversé à l’heure des applications de rencontre. Si les poncifs vus et revus de la découverte de l’homosexualité et du coming out sont éludés, l’auteur renverse nos attentes et prend le parti de mettre plutôt l’accent sur les conséquences possibles de l’avènement du Web dans la séduction et nos fantasmes. La victime en devient alors quasiment manipulatrice, se perdant dans cette quête d’identité biaisé.

 

Oscillant entre rudesse et véritables moments de poésies, Les Vacances du petit renard se révèlent sensorielles, mettant l’accent tant sur les descriptions des paysages que sur la violence engendrée par ce coup de cœur dangereux. En perte de repère dans un été, où le monde du jeune héros semble éclater, il va ainsi découvrir l’amour interdit et la désillusion.

 

« L’auteur renverse nos attentes et prend le parti de mettre plutôt l’accent sur les conséquences possibles de l’avènement du web dans la séduction et nos fantasmes »

 

Pour ce premier roman, Arthur Cahn surprend positivement à travers un roman moderne où l’écriture se fait précise et subjuguante. Alors que l’auteur est déjà en train de préparer son second roman qui devrait s’appeler La Retenue, celui qui est d’abord un homme de cinéma, est aussi en préparation de son premier long-métrage, avec en tête d’affiche le beau et talentueux Jérémie Elkaïm.

 

PLUS D’INFOS :

Les Vacances du petit renard d’Arthur Cahn éd. du Seuil

 

LE PITCH ?

Paul, 14 ans, arrive dans la maison de campagne familiale pour y passer les vacances d’été. Il y rencontre le meilleur ami de sa tante,Hervé, 45 ans, dont il tombe amoureux. Dans l’oisiveté et la solitude de cette parenthèse estivale, il finit par télécharger une applicationde rencontres sur son téléphone…

Culture

Vous serez intéressé par :