ÉPILATION DÉFINITIVE – TESTER LE LASER !

LIFESTYLE

Marre de cette toison disgracieuse qui orne votre dos ou vos épaules ? Envie d’exhiber, en toute occasion, un torse glabre sans avoir à sortir la crème dépilatoire ? Cette pratique est faite pour vous ! En quelques séances, elle vous permet de venir à bout de vos poils rebelles et de retrouver la peau lisse d’un minet de vingt ans.

Par Nicolas Maille

POURQUOI LE LASER ?

C’est la méthode la plus efficace et la plus sûre car elle est supervisée par un médecin. Le laser a un double effet sur le poil. Dans un premier temps, il s’attaque à leur pigmentation [la mélanine] en créant une source de chaleur. Ensuite, cette dernière intervient directement sur le bulbe du poil et en empêche donc la repousse.

Certes, d’autres techniques existent. Certains pourront être tentés par la lumière pulsée, plus économique [on trouve des appareils dans le commerce], mais plus délicate à utiliser et aux effets moins satisfaisants si l’on a des poils clairs ou la peau mate.

Enfin, l’épilation électrique est préconisée pour de petites surfaces [on travaille poil par poil] ou en complément du laser pour les poils blancs [sans mélanine] ou trop fins.

C’EST POUR QUI ?

Pour tous les types de peaux [aussi appelés phototypes] : « Il y a quelques années, le laser ne permettait de travailler que du phototype 1 (le plus clair) au 3 (médium). Aujourd’hui, nous pouvons aller jusqu’au 6 (le plus foncé), grâce à des lasers comme le Primelase que nous utilisons. », nous apprend Céline Bendavid, du cabinet Esthetical.

« Cinq séances suffisent pour venir à bout de 80 % des poils »

QUELLES ZONES PRÉCONISÉES ?

Chez les hommes, les plus grosses demandes vont pour le dos, les épaules et le torse. « Depuis le retour de la barbe, nous traitonségalement les poils du visage, sur les pommettes et la nuque, afin d’avoir toujours un contour nickel », ajoute-t-elle.

Pour ceux qui veulent se faire épiler « le maillot », les résultats sont très satisfaisants, que ce soit pour le pubis, les fesses et le sillon interfessier. Par contre, oubliez les testicules, beaucoup trop sensibles !

COMMENT ÇA SE PASSE ?

 

Après un test sur une petite zone, le protocole peut commencer. Il est préférable de se raser 48 heures à l’avance mais il ne faut surtout pas s’épiler, sinon le laser n’aura rien à se mettre sous la dent. Protégés de lunettes, vous êtes alors armés pour une séance allant de 45 minutes à 1 heure. « Avec nos lasers, nous appliquons d’abord un gel de contact qui favorise la pénétration de la lu- mière dans les follicules pileux.

Nous traitons la zone entière à chaque séance. Le résultat se voit dix jours après, avec la chute du poil qui a été détruit ».

COMBIEN DE SÉANCES ?

Tous les poils n’ayant pas leur cycle de repousse en même temps, il est nécessaire de réaliser plusieurs séances à intervalle d’en- viron un mois et demi afin de tous les cibler. « Il faut en général compter un minimum de 5 séances pour commencer à avoir un résultat intéressant avec une destruction de plus de 80 % des poils sur la zone traitée » nous indique Céline Bendavid.

Il faut aussi avoir en tête que la pilosité pouvant évoluer jusqu’à 50 ans, vous devrez peut-être parfaire votre épilation quelque temps après.

EST-CE QUE ÇA FAIT MAL?

Comme on le dit souvent, la première fois n’est pas toujours la plus agréable. En effet, plus il y a de poils, plus vous risquez de ressentir de légers picotements. Mais que les douillets se rassurent !

La pilosité diminuant au fil des séances, l’expérience finira par passer comme une lettre à la poste ! Il faut aussi savoir que certaines parties du corps, comme le dos ou les épaules, sont moins sensibles que le torse ou les abdos !

Y A-T-IL DES EFFETS SECONDAIRES ?

L’épilation au laser présente peu de dangers tant que l’on respecte certaines règles : « Il est impératif de toujours se présenter sous son phototype naturel » précise Céline Bendavid. Pour le bon déroulement de la séance et le respect de votre peau, il faut donc proscrire toute exposition au soleil, quitte à décaler la séance si vous revenez d’un Spring Break aux Canaries.

Attention aussi aux médicaments, de type antibiotique, qui ont des effets photosensibilisants. Après la séance, vous ressentirez peut-être une petite brûlure, comme un coup de soleil « Rien de grave, et c’est même plutôt bon signe. Elle disparaîtra au bout de 48 heures. Le patient devra juste s’appliquer une crème cicatrisante de type Biafine. »

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Chaque cabinet a ses tarifs. Pour un forfait de 5 séances, comptez en moyenne 400 € pour les épaules et 800 € pour le combo dos et épaules.

DES BÉNÉFICES RÉELS ?

Outre la satisfaction de mettre à la corbeille ses rasoirs et autres crèmes dépilatoires, vous pourrez enfin dire adieu aux irritations cutanées et aux poils drus qui repoussent. Plus de problèmes, non plus, de poils incarnés « Les pores se referment quand les follicules n’existent plus. Résultat la peau est beaucoup plus douce et lisse, comme l’intérieur du bras. »

PLUS D’INFOS :

Esthetical
51, avenue Bugeaud [XVIe arr.] www.esthetical.fr

 

 

News

Vous serez intéressé par :