BRÉSIL : Les baisers entre hommes bientôt passible de prison !

INTERNATIONAL

Le député fédéral de Sao Paolo Colonel Tadeu, disciple du président Bolsonaro, a déclaré qu’un baiser entre deux personnes de même sexe doit être considéré « comme un acte obscène » qui n’a pas sa place dans l’espace publique.

Au Brésil, quelques mois seulement après l’élection du président Jair Bolsonaro, la situation se détériore de jour en jour pour les LGBT. Selon le code pénal brésilien article 233C, les « actes obscènes » doivent être sanctionnés de peine très lourdes. 

Selon Coronel Tadeu, député xénophobe proche du président Jair Bolsonaro, « les baisers entre personnes de même sexe entrent dans ce cadre juridique ».

Pour justifier cette nouvelle dérive, l’homme politique a posté sur Twitter un montage présentant le lien entre baiser et code pénal. 

 

Il y ajoute le message : « Préférez-vous un président qui dénonce les actes obscènes, ou un qui considère que c’est de l’art ? ». A sa droite, une photo de l’ancien président Lula, rieur devant deux hommes s’embrassant, visiblement dans le cadre d’un spectacle.

Au Brésil, depuis l’élection de Jair Bolsonaro, la situation des LGBT est préoccupante. Malheureusement avec le gouvernement d’extreme-droite au pouvoir, elle n’est pas prête de s’améliorer … 

News

Vous serez intéressé par :