Drag Academy, le nouveau concours pour drag et transformiste

Texia Slater et Gyzel Schatzi lancent leur premier concours réalité, Drag Academy, en octobre prochain, à Paris. Directement lié à son homologue belge, « Strass Academy », l’événement entend mettre en...

Texia Slater et Gyzel Schatzi lancent leur premier concours réalité, Drag Academy, en octobre prochain, à Paris. Directement lié à son homologue belge, « Strass Academy », l’événement entend mettre en avant leur communauté sur la scène. Avant son ouverture, les deux organisatrices dévoilent les coulisses de Drag Academy.

Quel est le concept ?

Avec Drag Academy, six candidates vont recevoir des cours de maquillage, de coiffure, d’expression scénique et de stylisme par des professeurs.

Lors du prime, les membres du jury les noteront sur deux numéros, l’un imposé et l’autre libre, mais aussi leur costume, leur maquillage et le playback. Chaque semaine, l’élève ayant eu la moins bonne note sera éliminée.

Comment Drag Academy est-il né ?

J’étais (Texia Slater) directeur artistique d’un bar gay à Bruxelles où nous faisions des shows transformistes tous les weekends.

Je voulais organiser un concours qui sortait de l’ordinaire, ce qui a donné naissance à Strass Academy, puis Drag Academy, pour cette nouvelle version française.

Une source d’inspiration ?

Drag Academy s’inspire largement de la Star Academy, mais sans le château !

Quelle est la visée de ce concours ?

Faire (re)découvrir la diversité d’artistes drags de la scène française.

Le choix de la marraine, Ysa Ferrer ?

Ysa Ferrer est une icône gay que j’admire depuis longtemps. C’était tout naturel pour moi de lui demander et je suis ravie qu’elle ait accepté de devenir notre marraine.

Les dates clés du concours ?

Le lancement se fera le mardi 1er octobre et la grande finale aura lieu le 29 octobre.

Quelles seront les récompenses ?

La gagnante remportera une enveloppe de 1000€ cash, un an d’abonnement, d’une valeur de 1200€ chez IDM Sauna et sa salle de sport, un bon d’achat de 100€ chez Bestwig.eu.

A lire aussi : La Drag-Queen de la semaine : Gyzel Schatzi

Elle bénéficiera aussi  d’un repas pour deux au Tata Burger et au Ju’, de sa photo en couverture d’IDMAG, ainsi qu’une interview, d’un pack VIP, d’une valeur de 200€, à la soirée Bonkers! au Key et d’un bon d’achat de 150€ sur le site fragrancecentre.com.

Un dernier mot ?

Venez découvrir les six candidates les mardis 1er, 8, 15, 22 et 29 octobre au Tata Burger, 54 rue de la Bretonnerie, dans le 4e arrondissement de Paris

InterviewNews

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE