Mecs en caoutchouc célèbre ses 25 ans

Lancée en 1994, Mecs en Caoutchouc est très branchée bottes et caoutchouc. Pendant des années, l’association évolue dans le milieu fétichiste gay et s’étend dans toute la France. Aujourd’hui,...
Mecs en Caoutchouc

Lancée en 1994, Mecs en Caoutchouc est très branchée bottes et caoutchouc. Pendant des années, l’association évolue dans le milieu fétichiste gay et s’étend dans toute la France. Aujourd’hui, elle célèbre ses vingt-cinq ans. Denis fait un état des lieux sur l’évolution de Mecs en Caoutchouc.

Propos recueillis par Aldric Warnet

Comment Mecs en Caoutchouc a-t-elle évoluée, en 25 ans ?

J’ai rejoint Mecs en Caoutchouc, il y a quelques années maintenant. Lors de son lancement, l’association avait un petit magazine dans lequel figurait des annonces pour les membres de la communauté fétichiste. Depuis, j’essaie de renouveler les formats et les propositions d’événements.

Dans quelles circonstances a donc été lancée Mecs en Caoutchouc ?

L’association a, pour parler vulgairement, été créée par des personnes qui « ont des couilles au cul », à une époque où les gens mourraient encore du sida et où l’homosexualité restait cachée parce que culpabilisante.

D’être sorti du toit et dire haut et fort « je suis pédé, j’aime le latex, on va monter une asso, on va y aller, on va s’éclater », il faut avoir un sacré courage.

La célébration a-t-elle été différente des autres ?

De fêter les 25 ans a été une réelle occasion de commémorer l’histoire de l’association. Les anciens et les nouveaux ont pu se rencontrer, échanger et partager leurs expériences. Chacun a un parcours et une approche différents avec le latex, il était donc intéressant de les confronter.

En parallèle, nous avons bien sûr célébrer l’anniversaire de Mecs en Caoutchouc au Keller, le lieu historique de la communauté Fétichiste par excellence, à Paris. Nous avons souhaité varier les activités du weekend pour donner des occasions différentes de rencontre et d’échange.

Qu’est-ce qui fait que vous soyez encore là, aujourd’hui ?

Parce que les gens aiment le latex. C’est aussi simple que ça. On a la chance d’avoir des gens très investis, comme les créateurs, mais aussi confiants et persévérant.

Mecs En Caoutchouc est à notre connaissance la plus vieille association fétichiste du latex encore existante aujourd’hui.

D’avoir célébré les 25 ans de Mecs en Caoutchouc a été …

Un moyen de revenir aux basiques de l’association, où tous, novices ou expérimentés peuvent se rencontrer, échanger et être ensemble.

Le vêtement est une manière de se protéger et d’avoir un rapport particulier au corps, par le côté agréable de la matière. Le fétichisme du latex est très lié à une sensualité particulière et un plaisir sexuel tout aussi singulier .

Après la célébration, va-t-il y avoir des nouveautés ?

Forcément. Nous sommes à l’époque de l’écriture de la suite. Le week-end sera l’occasion de discuter avec les membres et les non-membres, de cibler leurs attentes. L’idée est d’évoluer au fil des envies des membres ou de ceux qui auraient envie d’adhérer, de nous rejoindre.

Plus d’infos :

Retrouvez l’actualité de Mecs en Caoutchouc sur son site web :

https://mecs-en-caoutchouc.com/

Associationhistoire

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE