BOXXMAN

Tout le monde ne le sait pas, mais la boutique Boxxman a également un sous-sol dédié en espace cruising. Labyrinthes, espaces clos, glory hole, sont présents tous les jours...
Boxxman

Tout le monde ne le sait pas, mais la boutique Boxxman a également un sous-sol dédié en espace cruising. Labyrinthes, espaces clos, glory hole, sont présents tous les jours pour vous faire succomber à vos désirs les plus secrets. Une date est cependant à retenir  : le 17 novembre ! Une soirée spéciale, de 19h à minuit, où vous accueillera le DJ Babybear. Un instant à part, dont il nous parle, en compagnie de Pascal, directeur du lieu.  

« Travailler sur une ambiance sexy qui passe par quelque chose de profond, avec des basses. » 

Quel est le concept de cette soirée spéciale  ? 

Pascal :  

C’est une soirée à laquelle tout le monde pourra participer soit habillé, soit déshabiller partiellement ou totalement.  

Babybear : 

L’idée est de se fondre dans l’univers du Boxxman, pas de dire aux habitués que ce soir-là que ça ne les concerne pas, au contraire ! C’est plutôt sublimer une soirée.  

Pourquoi faire venir un DJ dans ces sous-sols et pourquoi Babybear ?  

Pascal : 

L’expérience est d’ajouter une personnalité différente dans cette espace. Il y a déjà un système de son qui est très bon et qui habille complètement le club, autant s’en servir ! Babybear a toujours rêvé de mixer dans un endroit où il y aurait du sexe, et il a le don pour ça, je lui fais confiance.  

Pourquoi cette envie de mixer au Boxxman ?  

Babybear : 

C’était une envie de mixer dans un sexclub. Dans la soirée que j’organise tous les mois au Gibus : La Menergy, il y a une charge sexuelle assez assumée et présente. Mais ce n’est pas une soirée avec une back-room. Là, c’est l’esprit inverse, je vais dans un endroit identifié comme un endroit de sexe, en apportant mes références musicales pour accompagner l’atmosphère et l’ambiance d’un sexclub.  

Ça m’est venu aussi du fait que depuis que je fréquente les sexclubs, je me suis toujours posé les questions : « et si la musique était différente ? » ou encore « je n’aurais pas mis ça comme musique ! » et parfois je remontais à l’accueil pour demander quelle était la musique car je l’adorais ! Je trouve que certains sons vont avec les lumières, l’osmose qui se crée.  

Si on remonte très loin dans l’histoire de la communauté gay, dans les saunas par exemple, il y avait des DJs qui jouaient, c’était assez répandu, je voulais renouer avec cette idée-là. 

Quelle va être l’ambiance ce soir-là ?  

Pascal : 

Un mix plus sexuel. Une ambiance lumineuse qui sera différente du Boxxman habituel. Tout ça sera très travaillé ! Je veux donner une identité très forte ! Jouer sur le côté joyeux ou dark. Toute une scénographie.  

Babybear :  

J’ai envie de me fondre dans l’ambiance qui existe déjà, je n’ai pas envie de transformer le Boxxman en nightclub, l’idée n’est pas de pousser les murs et de transformer le lieu en boite de nuit. Je veux garder la fonction première qui est le cruising. Jouer de la musique en live, mixer dans un sexclub, c’est l’idée d’être au plus près du public et d’accompagner en musique les mecs dans leurs moments intimes et de sexe. Une ambiance assez chaude !  

Ce que j’aime chez Boxxman, c’est qu’il y a une certaine intimité, un vrai travail qui est fait, c’est un écrin, pas quelque chose de gigantesque. On peut facilement créer, surtout que c’est un dimanche, la fin de la semaine, personne n’a envie d’aller travailler le lendemain, donc c’est la « dernière sortie de la semaine » et c’est très intéressant car c’est plus décontracté.  

Le style de musique ? 

Babybear :  

De la house musique, un peu de techno, de l’électro, des choses assez sensuelles, plutôt de la deep house ou deep techno, des choses minimalistes, pas trop de paroles. Je ne vais pas m’aventurer dans du disco, ni de la pop, je veux travailler sur une ambiance sexy qui passe par quelque chose de profond, avec des basses. 

D’autres expériences semblables ?  

Pascal :  

Oui, on veut faire en sorte que ça soit récurrent, une fois par mois ! Toujours avec Babybear. 

Plus d’infos :  

Entrée : 12€ sans poppers 

14€ avec poppers 

Rendez-vous le 17 novembre 

De 19h à minuit 

Facebook : @Boxxman.paris 

Facebook : @djbabybearparis 

établissement

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE