LE SALON DU LIVRE GAY

Pour la 3e année, Pedro Torres éditeur de Textes Gais organise Le Salon du Livre Gai. L’occasion de retrouver dans les salons de la Mairie du IV une quarantaine...

Pour la 3e année, Pedro Torres éditeur de Textes Gais organise Le Salon du Livre Gai. L’occasion de retrouver dans les salons de la Mairie du IV une quarantaine d’exposants venus de toute l’Europe pour promouvoir la diversité de la littérature LGBT. Nous l’avons rencontré pour parler des temps forts de cet événement.

Un article de Andrei Olariu

Comment est né ce projet ?

Je suis allé il y a quelques années au Centre LGBT où se tenait un salon du livre lesbien. Je me suis alors rendu compte qu’il n’y avait pas un salon pour mettre en avant la littérature gay. C’est donc avec nos petits moyens qu’on s’est lancé dans cette aventure !

Que peux-tu nous dire sur cette nouvelle édition ?

C’est déjà la 3e édition et nous sommes très fiers de pouvoir faire découvrir tous ces auteurs LGBT au plus grand nombre. Plus de 40 exposants vont faire le déplacement et de nombreux auteurs français, mais aussi européens vont venir à la rencontre de leurs lecteurs. C’est une grande fierté pour nous de voir qu’ils font le déplacement.

Quels sont les moments forts de cette journée ?

À la fin du salon nous remettrons au Centre LGBT le Prix du Roman Gay en partenariat avec les Éditions du Frigo. Un moment fort pour les auteurs qui verront leurs ouvrages récompensés ! C’est le gage d’une belle visibilité pour faire découvrir leurs nouveautés au public !

Plus d’infos :

Salon du Livre Gay

Samedi 9 novembre

10H – 18h

Entrée Gratuite

Mairie du IVe – 2 Place Badoyer Paris

Culture

Vous serez intéressé par :

  • « Fille à pédés » de Lola Miesseroff

    Publié aux éditions Libertalia, « Fille à pédés » nous plonge dans une biographie intime autour de l’auteure elle-même Lola Miesseroff. A coup d’anecdotes personnelles et d’épisodes contextualisées, c’est...
  • Dans l’antre du voguing

    Importé des Etats-Unis par Lasseindra Ninja, le voguing apparaît à Paris, en 2005. Dans une société anti-communautariste, il peine à trouver sa place mais finit par s’imposer. Aujourd’hui, Paris...
  • Ces dix livres font la joie des LGBT+

    Well, well, well, Dokkun, Un Amour de Jeunesse, My Angel … Portant sur des sujets différents et dans des formats divers, ces œuvres font le plaisir du lectorat LGBT+....
  • Claudius Pan, Carpe Noctem

    « Carpe Noctem est l’oeuvre la plus frontale que j’ai créée, sans détour, sans caresses. » Avec Carpe Noctem, Claudius Pan nous esquisse une véritable odyssée en pleine nature...
FERMER
CLOSE