L’après-midinale infos chaudes Gay de Garçon Magazine

Un après-midi, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine vous concocte une série d’actualités coups de cœur, en France et à l’étranger. Vétéran dans la police sud-californienne depuis 25 ans...

Un après-midi, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine vous concocte une série d’actualités coups de cœur, en France et à l’étranger.

Vétéran dans la police sud-californienne depuis 25 ans … Un ex-lieutenant, Steven Prendergast, a poursuivi son ancien employeur en justice pour discriminations sur son orientation sexuelle et sa séropositivité au tribunal, ce mardi. L’an dernier, l’ancien membre de la section de police a été accusé à tort d’attouchements sur deux de ses collègues. « Parce qu’il est gay et séropositivité, la ville de caifornie a injustement rompu son contrat », précise l’avocat du plaignant, ajoutant que l’enquête en interne était « un prétexte pour que la ville vire le lieutenant ». La ville et le département de police ne se sont pas présentés au procès.

Le clip musical du jour : Robyn – Dancing on my own

30%. C’est le pourcentage d’hommes LGBTQI+ qui ont ressentie une forme de détresse pendant le confinement, selon une enquête en ligne menée par l’appli de rencontres Hornet et la fondation Thomas Reuters dans le monde entier. « Réflechissez à ce que peut endurer un jeune (gay, bi ou trans) dans une famille qui parle sans cesse de mariage avec une femme », explique Alex Garner, employé chez Hornet. « Nous devons [en ce sens] prioriser la santé mentale de ces jeunes ».

Le trailer série du jour : Betty

Une discrimination de plus. L’administration Trump a annoncé la suppression des critères du genre et de l’orientation sexuelle dans le système d’adoption, ce mardi. Par cette mesure, le gouvernement entend mettre un terme à l’adoption des enfants LGBTQI+ dans les meilleures conditions. « Ce changement de règles est inacceptable. Ca va nuire à la sécurité et le comportement des enfants qui sont dans nos foyers d’adoption ». Jusqu’à présent, la collecte des données auprès des potentiels parents LGBTQI+ multiplait par sept les chances d’adoption, ce qui aidait les agences dans leurs efforts. La mesure entend ainsi dissuader les parents de recourir à ce système.

La soirée du jour : La Tech Noire

C’en est trop ! Le sénateur gay New-Yorkais, Brad Hoylman, a essuyé un refus alors qu’il venait donner son sang. Le motif, le centre n’a pas pris en compte l’abaissement du délai d’attente de 12 à 3 mois. « La politique reste enracinée dans l’homophobie et les limite le ravitaillement de sang et plasma, qui est plus crucial que jamais dans la recherche et le traitement sur le Covid-19 », a exprimé Christophe Hillyer, dans une réponse écrite à Brad Hoylman. Le document n’ayant pas encore été officiellement entré dans les systèmes informatiques, les centres de sang sont pieds et poings liés face à ces discriminations.

La bande-annonce film du jour : The Misandrist de Bruce La Bruce

Le film est disponible sur Queerscreen.

Elle se mobilise encore. Le préfet de la DILCRAH, Frédéric Potier, et l’ambassadeur de France François Croquette ont adressé un courrier à l’ambassadeur de Hongrie. La lettre fait écho à une précédente campagne réactionnaire contre le loi « Omnibus », visant les droits des personnes trans, #Drop33. « Cette mesure nous semble contraire à la Convention et la jurisprudence de la cour européenne des droits de l’Homme. », ont ils écrit. Les deux personnalités espèrent, cette fois, faire les voix françaises face à cette loi discriminatoire.

La drag queen du jour : Sciatique

© Christophe Apatie

Les premiers aveux. Scott Price a été jugé pour le meurtre de l’étudiant gay, Scott Johnson, ce mardi. Pendant l’audience, il a révélé avoir rencontré la victime dans un hôtel avant de l’emmener dans un lieu de drague gay, Bluefish Point Clifftops. Lorsque l’étudiant s’est déshabillé, le prévenu a été pris de panique et l’a frappé jusqu’à ce qu’il ne réagisse plus. Scott Price sera à nouveau jugé au tribunal, mi-juillet.

L’homme de la semaine (ou plutôt deux semaines) : Patrice Cayuela

« Une perte de temps ». Une journée après l’adoption du texte sur le mariage gay au Costa Rica, des legislateurs ont émis une motion de censure. Ils souhaitent décaler l’adoption de la réforme dans 18 mois. « Une perte de temps » pour le président de la commission LGBTQI+, Luis Salazar, qui précise qu’elle doit obtenir 38 voix pour être valable. « Il y a beaucoup d’autres problèmes à gérér dans le pays, en particulier l’état d’urgence auxquels nous sommes confrontés dans le contexte de pandémie du Covid-19 », a-t-il exprimé.

La photo sexy du jour : Liam Payne

Retrouvez la précédente après-midinale ici.

Actu gay

Vous serez intéressé par :

  • Mois des fiertés, Nantes reste visible

    En juin, la mairie et l’association LGBTQI+, Nosig, de Nantes vont continuer à rendre visible les fiertés arc-en-ciel. L’opération répond à une alternative à la Pride, annulée à cause...
  • Qweek, la matinale infos Gay

    Un matin, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine, CDG et Qweek font le condensé de son actualité traitée. Découvrez les infos traitées, hier.  Voici les news de Garçon Magazine,...
  • Qweek, la matinale infos Gay

    Un matin, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine, CDG et Qweek font le condensé de son actualité traitée. Découvrez les infos traitées, hier.  Voici les news de Garçon Magazine,...
  • Qweek, la matinale infos gays

    Un matin, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine, CDG et Qweek font le condensé de son actualité traitée. Découvrez les infos traitées, hier.  Voici les infos de Garçon Magazine,...
FERMER
CLOSE