lieux de drague

Lieux de Drague, le site des rencontres en extérieur

Partenaire de Garçon Magazine depuis 2 ans, Lieux de drague cartographie tous les coins extérieurs en France. C’est ainsi bien pratique pour l’été et les adeptes du sexe en...
lieux de drague

Partenaire de Garçon Magazine depuis 2 ans, Lieux de drague cartographie tous les coins extérieurs en France. C’est ainsi bien pratique pour l’été et les adeptes du sexe en toute discrétion. Sébastien, son manager, revient pour nous sur les dernières évolutions. 

Sébastien, peux-tu nous rappeler les principales fonctions de ton site  ? 

Lieux de drague répertorie environ 12 000 lieux de drague, principalement en France, mais aussi à l’étranger. On peut les rechercher autour de soi, d’une adresse, ou les voir sur une carte. Il est possible de donner des rendez-vous sur les lieux, d’indiquer ceux qu’on fréquente, et de poster des messages. 

Indépendamment des lieux, on peut aussi chatter et trouver des partenaires, poster ou regarder les vidéos amateures (plus de 17000 ont été publiées à ce jour), lire et publier des histoires érotiques (plus de 7500 déjà en ligne), faire des webcams à deux ou à plusieurs… 

Combien as-tu d’utilisateurs par mois et qui sont-ils  ? 

Selon la saison, on reçoit entre 450 et 550 000 visiteurs uniques par mois. Une partie de membres, et une partie de visiteurs qui se contentent de localiser un lieu de drague. 

Ce qui est très satisfaisant, c’est que les membres sont très fidèles au site. Depuis 10 ans que le site existe, plus de 40% des utilisateurs ont conservé leur compte. C’est beaucoup pour un site de rencontres discrètes ! 

Comment s’est passé le confinement ? As-tu eu plus de monde alors que nous ne pouvions plus sortir… 

Au début, il y a eu une baisse de 30 à 40% de la fréquentation, puis c’est remonté petit à petit. Depuis le 11 mai, on assiste à une explosion de la fréquentation… c’est aussi dû au travail sur le référencement effectué ces derniers mois.  

Tu changes de nom, pourquoi  ? 

A l’automne dernier, Google a changé son algorithme de classement, en privilégiant les marques, et en défavorisant les noms communs comme noms de domaine. Ainsi, on a eu une stagnation de la fréquentation et même une petite baisse par rapport aux mêmes mois de l’année d’avant.

A lire aussi : Porno gay, une affaire de réalisateurs

J’ai donc décidé de trouver une marque facile à retenir, qui évoque la drague, et qui était disponible. CROOZR s’est imposé, et j’ai pu racheter le .com et déposer la marque. Le changement sera très progressif car nos membres sont attachés à lieuxdedrague.fr, et il se fera déjà pour notre site cruising.sex (la version anglaise). 

lieux de drague

Qu’elles sont les futures améliorations que tu vas programmer cette année  ?

On vient juste de mettre en ligne la visio-conférence à plusieurs, les photos des lieux et d’autres nouveautés sympas, comme pouvoir écrire des mémos privés sur les profils pour se souvenir de certaines choses (no de téléphone, adresse, note, ressenti sur la rencontre …). 

Dans le courant de l’année, nous mettrons en ligne des fonctionnalités de matching, et nous commencerons à lancer des campagnes de pub pour élargir notre audience. Je préfère rester discret sur le reste 😉 

Plus d’infos : 

Retrouvez Lieux de drague sur le web et découvrez ainsi les différents coins extérieurs où se rendre. 

Tendance

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE