workshow

Le Workshow, « générateur d’ambiance », continue de faire vibrer le Marais

Etablissement situé en plein cœur du quartier LGBT+ parisien, Le Marais, il est devenu la référence gay et friendly  en l’espace de quelques mois. A tel point que la concurrence...
workshow

Etablissement situé en plein cœur du quartier LGBT+ parisien, Le Marais, il est devenu la référence gay et friendly  en l’espace de quelques mois. A tel point que la concurrence proche fait pâle figure face à cet établissement imposant. Aujourd’hui, le Workshow continue de faire vibrer le quartier gay emblématique du marais et ne cesse d’innover la scène clubbing.  

Anciennement nommé Workshop, le Workshow est acquis par Christian, en Mai 2019. A la réouverture du bar, le nouveau propriétaire y apporte sa touche personnelle, à l’image de ses anciens établissements : Le Palmier, Le Zag à vins, l’atelier Duphot. Il s’empresse de lancer ses premières soirées estivales, parmi l’incontournable Apéro des garçons. Rapidement, le bar gagne en notoriété auprès de la communauté LGBT+ à Paris, comme dans le reste de la France et l’étranger. De nouvelles soirées se mettent en place : B.Boat Summer Party, Paris est têtu, Techno Parade ou encore la petite dernière,Cabaret Patouchka. C’est là tout le succès opéré par le Workshow.  

A l’intérieur du Workshow, je rencontre le propriétaire, Christian. Dans une tenue classe mais décontractée, il se présente à moi et m’invite à prendre place à l’intérieur de l’établissement fraîchement rénové. Je m’installe alors à une table et sors mon dictaphone, un bloc-notes et un stylo. Quelques minutes passent. Christian se dirige vers moi puis s’assied lui aussi. L’interview peut commencer, dans laquelle le gérant revient sur les coulisses de son bar.  

Christian, qu’est-ce qui a changé au Workshow ?  

En octobre dernier, nous avons finalisés les travaux du Workshow, permettant de contenir 550 personnes, répartis au rez-de-chaussée et à l’espace clubbing. L’établissement devient ainsi le plus grand bar gay français et européen ouvert à Paris, dans le quartier du marais.  

A lire aussi : AU DIABLE DES LOMBARDS, Osez franchir les portes de l’Enfer !

Le sous-sol du Workshow accueille, depuis deux mois maintenant, une importante zone clubbing, pendant que le rez-de-chaussée est l’occasion de découvrir notre nouveau soundsystem. Les deux niveaux sont totalement insonorisés.  

Quelles sont les sources d’inspirations du Workshow ?  

Je suis un homme du voyage et aime la dynamique des soirées en Espagne. L’atmosphère du Workshow résulte de mon amour pour les ambiances disjonctées des soirées techno-house espagnoles, importées des îles canaries, de Madrid et Barcelone vers Paris.  

Dans les années 1990, j’étais architecte et travaillais énormément dans le quartier LGBT+ emblématique de Paris, Le Marais. J’ai lancé de nombreux concepts pour des clients, parmi le K-Bar, le Mixer barl’Alcantara Café et l’Arène.  

Le Workshow a-t-il des cocktails signatures ?  

Depuis la rentrée, le Workshow a mis en place trois gammes de prix, dans la carte de ses boissons. Nous avons conservé les cocktails haut-de-gamme, l’Asian Tonic, l’Élixir et Chez Colette, à 12 euros.  

La petite touche de l’établissement réside dans son happy hour. La pinte de bière est en effet à 3,50 euros pendant que certains cocktails sont à cinq euros, le mojito, le caïpiroska ou le caïpirinha.  

Plus d’infos :  

Workshow  

173 rue Saint-Martin  

75003 Paris-Marais  

Ouvert 7j/7, de 13h à 2h  

établissement

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE