Rage et paillettes

“Rage et paillettes” parcourt la femme sous tous ces atours

A l’initiative de la photographe Linda Trime, le projet “Rage et paillettes” parcourt la femme sous tous ses ces atours. Du 15 septembre au 10 octobre, le centre LGBTQI+...
Rage et paillettes

A l’initiative de la photographe Linda Trime, le projet “Rage et paillettes” parcourt la femme sous tous ses ces atours. Du 15 septembre au 10 octobre, le centre LGBTQI+ Paris-IDF mettra ainsi son travail photographique à l’honneur.

Sans cache ! Dans son nouveau projet, “Rage et paillettes”, la photographe queer parisienne dresse une représentation de la femme dans ses moindres atours. Fasciné par son travail, le centre LGBTQI+ Paris IDF lui consacre ainsi une exposition haute en couleurs. “Les images de Linda Trime sont puissantes, oniriques, enflammées. Naviguant entre hasard et volonté, elles s’engagent dans le récit d’une communauté queer, féministe et fière.”, peut-on lire sur la page de l’événement. “Elle donne ainsi à voir les lumières et les couleurs d’une histoire à la fois intime et collective dont elle recompose des fragments. ». L’exposition a commencé le 15 septembre et s’arrêtera le 10 octobre. Un vernissage se tiendra ce vendredi 18 septembre, “dans le respect des mesures sanitaires”. L’entrée est libre. 

A lire aussi : La Transcendance, la soirée qui donne le LA aux transidentités

Pierre angulaire de son travail, la femme a figuré dans la plupart des clichés de Linda Trime. Chaque détail est montré sans aucune censure : une fumée de cigarette, un corps enrobé, une cicatrice, un baiser interdit, un tatouage, un morceau de viande … “L’artiste donne ainsi à voir les lumières et les couleurs d’une histoire à la fois intime et collective dont elle recompose des fragments. », confient l’association-organisatrice de l’exposition sur Facebook. Magnifique ! 

"Rage et paillettes"

Qui est Linda Trime ? 

Artiste queer installé à Paris, Linda Trime s’est directement intéressée à la femme, dès le début de sa carrière photographique. Seuls quelques hommes ont figuré dans ses clichés, soit une complète exception. Au cours de sa carrière, l’artiste a ainsi engagé de nombreux projets : The DIARY, Gluteus Maximus, For my sins, self-portraits ou encore Polaroids. « Les images sont des surfaces planes, dans lesquelles vous vous reflétez. La limite devient floue, entre fiction et réalité. Dans mes images, et dans ma vie aussi. », dira-telle à propos de son approche à la photographie. Certains de ces travaux l’ont amené à entreprendre des collaborations professionnelles, notamment avec Benjamin Dufresne. Sacré parcours ! Et, vous pouvez aujourd’hui en découvrir un aperçu avec l’exposition “Rage et Paillettes”. 

Plus d’infos : 

Découvrez un aperçu du travail de Linda Trime sur son site web. Retrouvez aussi en physique l’exposition “Rage et paillettes”, qui consacre une partie de ses photos, au centre LGBTQI+ Paris-IDF. Vous pouvez assister à l’événement aux horaires d’ouverture, soit du mardi au vendredi de 15h30 à 20h30 et le samedi de 13h à 20h30. 

Agenda gay de ParisCulture

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE