Queerscreen

Queerscreen : cinq titres chauds à découvrir sur la plateforme

Sodom, I am a pornstar, Drink me Soleil brûlant, … Découvrez cinq films hot en couleurs sur Queerscreen, plateforme LGBTQI+ et militante.  Voici la liste des cinq titres sur...
Queerscreen

Sodom, I am a pornstar, Drink me Soleil brûlant, … Découvrez cinq films hot en couleurs sur Queerscreen, plateforme LGBTQI+ et militante. 

Voici la liste des cinq titres sur Queerscreen : 

Even lovers get the blues : sexe, amour et mélancolie

Signé Laurent Micheli, le film suit les folles aventures d’un groupe d’amis qui explorent les joies de la sexualité libérée. En conséquence, Ana couche avec Hugo, Dalhia avec Graciano, Léo avec Louis et Arthur avec tout le monde. De ce rapport à l’autre en découlera la naissance d’une idylle. Saura-t-elle aboutir à une relation sérieuse ou se limitera-t-elle à la sphère sexuelle ? Au rythme de fêtes, d’amours multiples et de remises en question, Even lovers get the blues explore les désirs profonds et la fureur de vivre pour chacun des personnages. A son point culminant, c’est un véritable portrait amoureux d’une jeunesse désabusée et passionnée qui se met en place. Exquis !

Sodom

Le long-métrage suit les péripéties d’une hasardeuse mésaventure d’un jeune footballeur amateur, Will. Alors qu’il se retrouve nu et menotté à un réverbère, au terme d’un enterrement de vie de Garçon, l’athlète fait la rencontre d’un gentleman mystérieux, Michael. Suivant cette aide inattendue, une invitation tout aussi improbable prend place lorsque l’homme de passage le convie chez lui. De cette proposition, une nuit totalement torride va s’instaurer … qui promet d’être longue. Signé Mark Wilshin, Sodom nous plonge dans les profondeurs des désirs et fantasmes les plus extrêmes. A son terme, une véritable expérience sexuelle se pose à nous. Enflammant !

Mon alter ego

Le film relate le destin d’un jeune canadien, Matthew, lorsqu’il s’installe à Berlin pour repartir de zéro. Alors qu’il ressent l’isolement et l’absence d’attachement commune à chaque nouvel étranger, il fait la rencontre d’un certain Matthias. De cette amitié nouvelle, des liens forts vont se nouer … virant jusqu’à l’obsession. Sur quelle situation cela va-t-il découler ? Réalisé par Drew Lint, Mon alter ego explore toutes les facettes de la passion obsessionnelle et unilatérale. Porté par des pensées intérieures surréalistes, la paranoïa et la folie prennent rapidement place sous les yeux abasourdis du spectateur. Dans sa finalité, un acte irréparable semble sonner son glas … Haletant !

I am a pornstar

Sexy, amusant et extravagant, le film documentaire entre dans l’intimité des acteurs porno gay. On y découvre leurs plus grands secrets, les coulisses de leurs scènes X et leurs relations extérieures tout en nudité … littéralement. Soit, une belle manière d’en apprendre davantage sur un monde que l’on connaît peu, de (re)découvrir les icônes qui font le milieu porno gay-masculin : Brent Everett, Johnny Rapid, Colby Janssen, etc. Doit-on s’attendre à des détails croustillants ? Sans détour, les acteurs et porte-paroles du milieu se prêtent divinement au jeu des confessions et brisent leur carapace le temps d’un témoignage. A son terme, ils nous dévoilent une image bien différente de celle que nous voyons dans une vidéo porno. Passionnant !

Drink me

Deux hommes, Andy et James, vivent le parfait amour. Ils ont une maison, sont mariés et ont une vie sexuelle bien riche. Pourtant l’arrivée d’un homme beau, sexy mais mystérieux va venir chambouler la routine et lever le voile sur une vérité … bien sombre. Que vont-ils alors faire pour se libérer de cette effroyable situation et survivre ? Dans un rythme effréné, Drink Me explore la passion, les tentations et les peurs communes aux mortels face à l’inimaginable. Dans une route sanglante bien tracée, ils vont être les parfaites victimes d’un homme malveillant. Une chasse à l’humain dont ils n’en ressortiront pas indemne. Percutant ! 

A lire aussi : “A l’aventure”, vers une quête de l’extase

Plus d’infos :

Découvrez les films sur Queerscreen, le Netflix LGBTQI+ et militant, pour 6,99 euros/mois.

Film
Avatar

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE