Les Ours de Paris illustre la beauté des gros

Les Ours de Paris mettent à l’honneur les gros dans une exposition numérique, #Grosestbeau, depuis le 15 mars. Cette initiative va dans la continuité des nombreuses initiatives que l’association...

Les Ours de Paris mettent à l’honneur les gros dans une exposition numérique, #Grosestbeau, depuis le 15 mars. Cette initiative va dans la continuité des nombreuses initiatives que l’association a entreprises jusqu’à maintenant. 

Tout le monde est beau ! Du 15 mars au 15 mai, Les Ours de Paris mettent à l’honneur la beauté des gros. “Parce qu’en 2021, la #grossophobie est toujours d’actualité… Parce qu’en 2021, la solidarité doit rester plus que jamais d’actualité… et que l’art est une manière de redéfinir les codes du beau…”, a déclaré le collectif pour introduire leur projet #Grosestbeau. Pour cette exposition, l’association va introduire le travail d’une vingtaine d’artistes locaux, parmi lesquels notamment Christine Godeau, Môh, Tagame ou encore Marcus McAllister. Chaque jour, un artiste illustrera leurs réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Twitter), que vous pourrez donc découvrir gratuitement. 

A lire aussi : Paris, la fierté Ours est reportée

Depuis plus de vingt-ans, Les Ours de Paris se mobilise en faveur des droits des gros. Au Bear’s Den, QG convivial de l’association, des soirées ont notamment permis de faire se rencontrer les membres de la communauté. Et ce, pendant des années. Sur le terrain, le collectif a toujours travaillé dur pour avoir sa place dans le sillon de la marche des fiertés à Paris. Mieux encore, il a même lancé sa propre fierté ours. Cette visibilité lui a ainsi permis d’avoir de nombreux.ses allié.e.s comme la drag-queen Minima Gesté, l’auteur et activiste Fred Colby ou encore l’artiste FullMano. Aujourd’hui dans l’impossibilité de proposer un événement physique, en raison de la pandémie, Les Ours de Paris permet, avec cet événement alternatif, de réunir à nouveau les membres de sa communauté. Incroyable ! 

Un sujet de plus en plus présent

Depuis ces derniers mois, la parole des gros gagne de plus en plus le terrain médiatique. A commencer par Paint, média vidéo communautaire, ces personnes ont ainsi cette possibilité de témoigner à coeur ouvert et visage découvert des discriminations auxquelles elles font face. A la télévision, Pierre-Yves Surenne a partagé sa difficile histoire avec les applis de rencontre gays pour l’émission Projet Renaissance de Karine Le Marchand. Magnifique ! 

Agenda gay de Paris
Avatar

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE