FLAG! intègre une nouvelle fonction dans son appli

L’association LGBTQI+, FLAG!, a intégré une nouvelle fonctionnalité dans son appli, “En lieu sûr”. Une avancée entend permettre aux victimes d’actes LGBTphobes de se réfugier dans un lieu sécurisé....

L’association LGBTQI+, FLAG!, a intégré une nouvelle fonctionnalité dans son appli, “En lieu sûr”. Une avancée entend permettre aux victimes d’actes LGBTphobes de se réfugier dans un lieu sécurisé.

“En lieu sûr”. Derrière cet intitulé simple, mais efficace, cette nouvelle fonctionnalité de l’appli de FLAG! permet à toute personne victime de LGBTphobie de trouver un lieu où se réfugier. « Pour le moment, seuls la région Île-de-France et la ville de Bordeaux sont partenaires. {Mais], nous espérons prochainement qu’un grand groupe hôtelier va nous rejoindre, ainsi que d’autres partenaires, qui veulent montrer clairement que leur établissement est un safe space pour les personnes LGBT+. », a indiqué auprès de TÊTU Johan Cavirot, président de l’association, confiant quant au soutien massif à cette initiative. Signe de leur intégration à l’appli, les structures-partenaires disposeront d’un sticker qu’elles auront à afficher à l’entrée des lieux.

A lire aussi : Lille : la marche des fiertés n’aura pas lieu

Concrètement, la victime va pouvoir saisir le lieu où elle se trouve au moment de l’acte attentatoire. Dès lors, de nombreux “safe space” s’affichent autour de la zone : une bibliothèque, une piscine municipale, une mairie, une maison des associations… Conformément à la signature d’une charte, la structure doit “assurer un accueil chaleureux auprès de la victime, avoir une attitude bienveillante et non discriminatoire, appeler les secours et lui permettre de rester dans les locaux jusqu’à l’arrivée des secours ». D’autant que, contrairement à d’autres, le dispositif est gratuit, à la fois pour l’usager et pour la structure », a-t-il précisé.

FLAG!

Un engagement chez les pompiers

En collaboration directe avec la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), FLAG ! se prépare à adopter une convention dédiée à la profession, cette année. L’objectif est clair : agir dans le périmètre de la direction, à savoir la sécurité civile et les pompiers. « Il nous a semblé pertinent de prendre en charge les pompiers sur ces discriminations, car ils rencontrent les mêmes difficultés [que les policiers et gendarmes, NDLR]. », confie Johan Cavirot, président de FLAG !. Cette initiative permettra d’amplifier ses actions à destination des professionnels, inclus dans leur appli de signalement. 

Association
Avatar

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE