Flag!, agit pour les LGBT+

Flag ! est créée en septembre 2001. Depuis 18 ans, elle lutte contre les discriminations envers la communauté LGBT+. Dans la continuité de son prédécesseur Michael Bûcheron, l’actuel président...
Flag!

Flag ! est créée en septembre 2001. Depuis 18 ans, elle lutte contre les discriminations envers la communauté LGBT+. Dans la continuité de son prédécesseur Michael Bûcheron, l’actuel président Johan Cavirot fait un état des lieux du parcours de l’association.

Quelles actions menez-vous actuellement ?

Depuis le 7 octobre, un officier de liaison intervient auprès des associations LGBT+ et des administrations de la préfecture de police, à Paris et dans la petite couronne.

Dès février prochain, les victimes vont pouvoir signaler en temps réel tous les actes de LGBTphobies, via une application mobile. Elles seront ensuite orientées vers les structures adéquates. .

Depuis 2018, Flag ! agit aux côtés des ministères de la justice et de l’intérieur. Cette extension permet-elle d’asseoir une meilleure légitimité ?

Effectivement. Les dossiers sont traités à la source et le suivi est plus complet. Nous réalisons ensuite un travail de sensibilisation auprès des enquêteurs et des magistrats. Les LGBTphobies ne doivent plus restées impunies.

Dans le cas où un LGBT+ commet un acte grave, nous travaillons également à son accompagnement en milieu carcéral afin qu’il ne soit pas en danger pendant son incarcération.

Comment agissez-vous sur le terrain ?

Une véritable politique volontariste est en place. Nous formons le personnel RH et les managers aux problématiques LGBT+ actuelles et intervenons dans les écoles pour sensibiliser sur les discriminations.

Finalement, la profession accepte-elle davantage les policiers LGBTQI+ ?

Les policiers transgenres acceptent de vivre leur transition au sein de l’administration et se cachent de moins en moins. La profession, l’orientation sexuelle et l’identité de genre sont loin d’être incompatibles.

Dès qu’une personne se sent prête, on change son paquetage, son gilet pare-balles et on la transfère d’un vestiaire à l’autre. Il n’y a plus de blocage administratif, les textes sont formels, l’accompagnement est effectif.

Plus d’infos :

Retrouver l’actualité de l’association Flag ! sur leur site web et Facebook.

Association

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE