Prix du Roman Gay, les livres qu’on retient

Le samedi 9 novembre, au Centre LGBT de Paris, a eu lieu la 7ème édition du Prix du Roman Gay. Cette année, ce sont plus de 160 ouvrages qui ont été...
Roman Gay

Le samedi 9 novembre, au Centre LGBT de Paris, a eu lieu la 7ème édition du Prix du Roman Gay. Cette année, ce sont plus de 160 ouvrages qui ont été proposés. Les éditions du Frigo, présentent ce jour-là, précisent que le choix du jury a été difficile et fort débattu. Cette année, de nouvelles catégories ont été créés, certains prix se sont vus attribués en double grâce à des ex aequo. Voici ce que nous avons retenu pour vous.  

Découvrez le palmarès du prix du roman gay

Jean-Paul Tapie 

Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre (éditions H&O et éditions Textes Gais) 

Comment tout a commencé 

Philippe Joanny – Éditions Grasset (prix du Roman gay) 

Complexée par son poids, colérique, Annick tient comme elle peut son hôtel. Son mari, Gérard, une brute alcoolique et raciste, baise tout ce qui bouge. Sans oublier ses enfants, l’aîné, ce garçon qui rêve de devenir majorette… 

J’aime le sexe, mais je préfère la pizza 

Thomas Raphaël – Éditions Flammarion (coup de cœur du Jury) 

Bienvenue dans le monde de Thomas Raphaël, où les récits d’asiles psychiatriques remplacent les histoires du soir, où les mononucléoses se transmettent de père en fils, et où les histoires d’amour naissent au crématorium.  

Le cercueil farci 

Dieter Moitzi – Éditions CIPP (prix du roman policier) 

Damien rencontre Nikos, un jeune homme séduisant, qui le fait tout de suite palpiter. Le soir même, il manque de se faire renverser par un chauffard. Le lendemain, il apprend que quelques minutes après sa propre mésaventure, un vieil homme est mort dans un accident de la route qui a l’air très suspect. À partir de là, tout semble se détraquer.  

Délices et Infamie 

Michel Bellin – Éditions Chapitre.com (prix du recueil de poésie) 

À l’évidence, le corps masculin, l’amour homo inspire l’auteur. Oui, un peu partout, il y a dans ses poèmes des images, des sonorités, des rythmes qui, à la fois poétiquement et homosexuellement parlant, touchent le lecteur, font écho à son désir personnel. 

Entre Hommes 

Franck du Japon – Éditions Veuve Poignet (prix du recueil de nouvelles érotiques) 

Un prêtre turlupiné par son obsession pour un ouvrier de chantier, deux jeunes curieux audacieux en pleine partie de jeu, un couple frappé par un coup de foudre dans un bus, un gars timide en sortie libre avec de nouveaux amis… Tous ces gay lurons se retrouvent dans ces pages animées, prêts à contenter leurs désirs charnels en scènes érotiques plus savoureuses les unes que les autres. 

Montgomery Clift, l’enfer du décor 

Sébastien Monod – Éditions Lettmotif (prix de la biographie) 

Montgomery Clift a été une star immense entre la fin des années quarante et le milieu des années soixante. Mais il ne fut pas une étoile comme une autre. Il a traversé le ciel hollywoodien telle une comète : un peu plus de 13 années passées sur les planches, 20 sur les plateaux de cinéma, soit 17 films et une mort prématurée à 45 ans. 

Culture

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE