Centre LGBTQI+ Paris/IDF, état des lieux

 En 2019 le Centre LGBT de Paris IdF, qui a fêté ses 25 ans, a changé de nom : il devient le Centre LGBTQI+. Comme souvent un tel changement marque...
centre lgbtqi+

 En 2019 le Centre LGBT de Paris IdF, qui a fêté ses 25 ans, a changé de nom : il devient le Centre LGBTQI+. Comme souvent un tel changement marque un vrai tournant. Voici un panorama de ce que l’association a fait et ce qu’elle envisage.

Un article de Hervé Latapie

Travaux en cours d’embellissement : un Centre plus chaleureux. 

Un détail ne vous a peut-être pas échappé : les grilles noires protégeant le Centre LGBTQI+ (héritage du précédent locataire, le syndicat FO) ont été repeintes en blanc (en février 2019). Symbole d’une nouvelle ère pour le Centre ! Un peu plus tard en juillet, et grâce à un sponsoring de la société Procter & Gamble, un comptoir de bar a été installé. Avec la nouvelle sonorisation et un mobilier renouvelé, nous disposerons enfin de l’équipement adapté pour un lieu animé et convivial. 

Un Centre LGBTQI+ davantage ouvert : tous les jours y compris le dimanche ! 

Jusqu’en 2018 l’accueil au Centre restait fermé tous les dimanches ainsi que les jours fériés. En 2019 le Centre a ouvert ses portes tous les dimanches, pratiquement tous les jours fériés. La nouvelle équipe a fait ce choix : nous sommes un lieu destiné en priorité aux personnes qui ont besoin de sortir de leur isolement, et c’est souvent ces jours là que l’on a le plus besoin de trouver un lieu chaleureux ouvert. En 2020 nous espérons lancer une ouverture nocturne régulière certains jours, jusqu’à 22 heures. 

Un Centre aux multiples publics : en mouvement permanent ! 

Le Centre c’est à ce jour environ plus de 80 bénévoles, et une seule salariée. C’est grâce à elles et eux que tout fonctionne. C’est aussi 75 associations membres, qui se réunissent, organisent des activités et servent de relai pour faire face à toutes les multiples demandes des publics. Si bien que tous les jours il se passe quelque chose. Bibliothèque 3 jours par semaine, Yoga le lundi, sophro le jeudi, en semaine l’après-midi réunions des seniors, hommes ou femmes, le Vendredi le VDF est réservé aux femmes, le samedi a lieu la livraison de légumes bio par l’AMAP Transpédégouine, le dimanche il peut y avoir le talk show culturel de Ciel mon Dimanche, les vernissages des expositions sont réguliers ainsi que l’apéro trans le troisième jeudi du mois… 

Solidarité avec les personnes demandant l’asile : le Melting Point 

Tous les dimanches de l’année, sans exception, s’est tenu le Melting Point (de 14 h à 17 heures), qui propose aux personnes migrantes LGBT un accueil, de l’aide et surtout des échanges. Il s’agit d’une action « participative », c’est-à-dire que tout le monde apporte aux autres. Beaucoup d’habitué.e.s considèrent ce rendez-vous hebdomadaire comme celui d’une nouvelle famille. Deux associations solidaires, l’Ardhis et Afrique Arc en Ciel sont aussi présentes au Centre pour aider ces personnes. Il est souhaitable en 2020 que nous parvenions à mieux mobiliser la communauté LGBT sur ces questions. Nous ferons une campagne pour appeler à cette solidarité participative. 

Prévention santé VIH et IST : insister sur le safer sexe. 

Parce que le Centre est une association communautaire, animée par des bénévoles, il apporte dans la prévention un autre son. Il rappelle notre histoire et montre ainsi l’importance de notre mobilisation et de la nécessité d’adapter nos comportements pour accéder aux plaisirs sans déconvenues de santé. Toute l’année le Pôle santé a travaillé pour concevoir un nouvel outil de prévention qui pourra être présenté au public en 2020 : une batterie d’auto-tests permettant d’auto-évaluer sa prévention et au passage de bien s’informer. Parallèlement nous pourrons distribuer des kits de découverte de la variété des préservatifs (chacun peut trouver celui qui lui va bien !). 

Le feuilleton des luttes : à Ciel mon Dimanche 

Depuis octobre 2018 Ciel mon dimanche propose une ou deux fois par mois un talk-show. En 2019 un thème a servi de fil conducteur à ce rendez-vous, conçu avec le Collectif d’Archives LGBTQI : l’histoire de nos luttes, racontée par ses acteurs et actrices. Se sont succédés Jan Paul Pouliquen, Marie Jo Bonnet, Daniel Defert, Didier Lestrade, Gwen Fauchois, Patrick Cardon, Tom Reucher, Catherine Deschamps… Nous continuerons en 2020, avec cette fois la mise en ligne de podcasts permettant de revivre ces rencontres. 

Association

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE