LeGaychoc, la boulangerie mythique du marais rebondit !  

Si vous suivez l’actualité des réseaux sociaux, vous avez certainement vu passer l’info sur la fermeture de la boulangerie historique LeGayChoc, rue sainte croix de la Bretonnerie. Mais le...

Si vous suivez l’actualité des réseaux sociaux, vous avez certainement vu passer l’info sur la fermeture de la boulangerie historique LeGayChoc, rue sainte croix de la Bretonnerie. Mais le petit zizi brioché (symbole de cette boulangerie) et son patron emblématique Richard, rebondissent et se recentrent sur la deuxième adresse au 33 rue Rambuteau !

Richard tu vas bientôt fêter tes 20 ans, peux-tu nous rappeler l’histoire de LeGayChoc ?

La Boulangerie LEGAY CHOC est née le 05 novembre 2001.    Je suis fils, petit-fils et arrière-petit-fils de boulanger-pâtissier. Etant petit, je voyais mon père réaliser certains gâteaux avec des formes très marrantes à savoir des éclairs en zizi.   En effet mes parents étaient installés à Nantes, près d’une caserne militaire, et de temps en temps ces militaires venaient commander ces éclairs en forme de zizi.   C’est de là qu’est partie l’idée un jour d’ouvrir une boulangerie très originale.

Quels sont tes principaux produits phares ? Entre autre le Zizi que tu déclines sous plusieurs formes et qui t’a valu ta notoriété ?

Nous avons commencé les produits coquins par la Baguette Magique (en pain) et vu le succès rencontré, nous l’avons décliné en d’autres produits à savoir :  

– La Brioche Gourmande : viennoise pépites de chocolat

– Les Zizis Croq : biscuits nature, pépite de chocolat, pâte à tartiner chocolat ou confiture de framboises

– Le Fistiki : tarte en forme de zizi qui peut être en différents parfums, framboises fraîches, chocolat, citron meringuée, pommes cannelle, etc…..

– La Galette Magique : galette des rois toujours en forme de zizi avec une fêve zizi reproduisant nos produits coquins

– Les Baguettes Magiques Vernies : baguettes magiques séchées, vernies et habillée en bonnet, corset, dentelles etc……  

La fermeture de ta première adresse est due à cette crise Covid. Peux-tu nous expliquer les principales raisons ?

La fermeture de la boulangerie LEGAY CHOC « historique » est due à tout un enchainement de circonstances tout à fait défavorable aux commerces du centre de Paris cela avait commencé avec la baisse de fréquentation des touristes après les attentats de 2015 (même si on avait constaté une reprise des visites des touristes) mais cette tendance à vite changée avec les gilets jaunes, tous les samedis, qui ont fait fuir, non seulement les touristes étrangers et français de province, mais également les gens des banlieues qui venaient faire les achats le week-end, puis les grèves de décembre 2020 et janvier 2021 et enfin coup de massue la COVID19 !  

Donc à un moment donné le choix s’est vite imposé ! La boulangerie située rue Rambuteau ayant une capacité de production plus importante (pour pouvoir servir nos restaurants quand ils rouvriront) a été une évidence.

Tu te recentres sur ton deuxième lieu moins connu, peux-tu nous le présenter ? 

Notre boulangerie située 33 Rue Rambuteau à Paris 04 qui s’appelait initialement VICTOR 1920 (en hommage à mon arrière-grand-père qui s’appelait Victor et qui avait ouvert sa première boulangerie en 1920) existe depuis avril 2004.
 
Au départ de mon frère avec qui j’étais associé, j’ai décidé de renommer VICTOR 1920 en LEGAY CHOC.
 
Dans cette boulangerie dorénavant on peut retrouver toute la gamme de produits qu’il y avait à la rue Sainte Croix de la Bretonnerie.   

Tu as une offre pour les restaurants et les cafés, que leur proposes tu ?

Pour les restaurants, brasseries, cafés et hôtels, nous les approvisionnons en baguettes de « tradition française », en croissants, en pains au chocolat, en burgers.  

Nous répondons aussi à certaines demandes spécifiques ou très spécifiques comme les fameux DSK du Tata Burger où nous leur fournissons des burgers en forme de zizi.

Un petit mot sur toi ? Quel âge a tu ? Quel est ton parcours, milites-tu pour la cause LGBT ?

Je suis Richard LEGAY, je suis gay et j’ai 51 ans. Mon parcours : je suis passé de banquier « hétéro » pendant 10 ans à boulanger gay jusqu’à maintenant.
 

Plus d’infos : 

Boulangerie au 33 rue Rambuteau 75004 Paris 

http://www.legaychoc.fr/ Facebook : @legaychoc 

Les mags en ligne

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE