Gare!

Gare!, l’association qui donne un souffle l’arc-en-ciel à la SNCF

...

Depuis son lancement en 2000, suivant l’entrée en vigueur du PACS, Gare! se mobilise pour garantir les droits de la population LGBT+ au sein de la SNCF. Pendant des années, l’association a ainsi pu réaliser des interventions de taille, notamment l’intégration des personnes trans et séropositives. Vingt ans après, elle continue à mener ses actions en tant qu’association à part entière et indépendante. 

Accompagner !

Dès la fondation de Gare!, les militants ont organisé une série d’interventions au sein de la SNCF. Sur la sollicitation de salariés de l’entreprise, ils prennent en charge l’intégralité du personnel pour pallier les situations de harcèlement et d’isolement. En ce sens, le suivi s’empare de tout ce qui n’est pas inclus dans “le droit commun de la SNCF ni même dans la hiérarchie”, que gère généralement la direction de la diversité. Ça peut être « pour des sujets de vestiaires, de cartes SNCF ou de tenues ». « Dans le cadre de recrutement de personnes trans, on s’assure que le ou la candidat.e soit accompagné.e et ne ressente pas de malaise pendant l’entretien. », confie Ali Louni, membre de l’association, précisant que l’entreprise effectue souvent ce type de demande. 

Soucieux de préserver le cadre bienveillant au sein de la SNCF, Gare! se mobilise pour que tous les salariés LGBT+ de la SNCF se sentent bien. « Il y a énormément de professionnel.le.s qui ne s’assument pas sur leur lieu de travail. Elles préfèrent généralement cacher leur homosexualité, plutôt qu’en parler. », exprime Ali. « Dans certaines missions de la SNCF, notamment dans les directions plus opérationnelles, il y a encore des discriminations, des moqueries, des blagues. Les salarié.e.s vont penser que certains mots sont anodins alors qu’ils vont au contraire rendre bien plus difficile leur affirmation. », ajoute-t-il. 

Retrouvez également : Le centre LGBTQ+ de Paris reprend ses activités

En dernier lieu, Gare! gère des demandes ponctuelles et spécifiques de travailleur.se.s « sur des situations qui peuvent dégénérer et qui nécessitent un accompagnement », comme un changement de poste. Sur le terrain, Gare! suit la SNCF sur les questions de civilité des personnes trans. « Tant qu’il y aura des injustices, des exclusions et des discriminations, on aura encore du travail. Notre présence est donc importante. » , affirme Ali. 

Une couverture nationale

Forte de son indépendance, Gare! prend en charge des sujets de grande envergure. « Lors des 50 ans de Stonewall [des émeutes, NDLR}, nous avons fait un certain nombre d’événements pour expliquer l’histoire de la lutte [LGBT}. », précise Ali. Parallèlement à cela, elle est présente dans les différents salons, avec des stands pour parler de leurs actions, et différentes Marches des Fiertés LGBT+ de France. Une initiative qui permet à Gare ! de collaborer avec les cabinets médicaux de la SNCF sur les sujets liés aux IST/MST, ou encore avec des associations comme Homoboulot. 

Découvrez aussi : La mairie de Paris veut-elle la mort des discothèques LGBT ?

En interne, la structure communique aussi, avec notamment la représentation d’une pièce de théâtre autour de la lutte contre les discriminations, en partenariat avec la mutuelle Entrain. « Pour les 50 ans des fiertés LGBT, on a habillé un TGV aux couleurs arc- en-ciel, qui a circulé dans plusieurs villes de France pendant un mois, en juin et juillet 2019. Nous avons également affiché un drapeau de la communauté sur les façades d’une cinquantaine de gares SNCF. », ajoute Ali. Point culminant de leur engagement, Gare! a commencé à développer « des ambassades locales avec des personnes référentes dans les différentes régions », en début d’année. Une initiative que l’association espère reprendre après ce second confinement. « Parce qu’il y a un besoin réel, on doit faciliter l’accompagnement des salariés et leur expliquer leurs droits. », conclut Ali. On leur souhaite bonne chance. 

Gare!

Plus d’infos :

Retrouvez Gare! sur les réseaux sociaux : 

FB : @garelgbtgroupesncf 

Insta : @garelgbt

Les mags en ligne
Avatar

FERMER
CLOSE