Paris : un artiste superpose homme, nature et automne dans une nouvelle expo

Artiste LGBT incontournable à Paris, Daniel Nassoy va avoir à coeur de montrer une nouvelle fois son travail. Dans une exposition inédite, en octobre prochain, le professionnel de la...

Artiste LGBT incontournable à Paris, Daniel Nassoy va avoir à coeur de montrer une nouvelle fois son travail. Dans une exposition inédite, en octobre prochain, le professionnel de la photographie présentera trois de ses projets, arbres, hommes nature et nu. 

Fort de son admiration pour l’univers de l’atelier Sfumato à Montreuil (près de Paris), Daniel Nassoy a pris plaisir à emprunter les techniques de cet univers artistique pour son projet. En conséquence, dans une triple série, il a mêlé la photo et la gravure pour concevoir des réalisations autour de l’homme, le nu et la nature. « Ils sont au coeur de ses préoccupations et les modèles participent à la création de ses images. Ils en sont l’essence fragile, face à un monde de plus en plus interconnecté, mais de moins en moins en liaison. », explique notamment le talent local. Un panel de productions incroyables à découvrir au début de l’automne, en somme. 

Retrouvez aussi : Sortir dans le Paris gay : Où aller pour bien s’occuper ?

Un amoureux des « nus masculins » 

Dès qu’il commence sa carrière, Daniel Nassoy s’est tout de suite épanché sur la représentation de l’homme. Au départ, l’artiste utilise des procédés simples : quelques lumières, une teinture noire, un mur blanc. Avec sa toute première série, a-Paris-tions I, il libère ses modèles de leur cocon d’intimité pour les incruster aux multiples matières du réel. Puis, avec le second volet de cette dernière, il atteint le paroxysme dans l’illustration du nu masculin, en ajoutant des éléments esthétiques supplémentaires à ses œuvres. C’est une consécration ! 

Petit à petit, la dimension de son travail devient davantage militante. L’artiste parisien enchaîne les tableaux engagés : homophobie, rejet, condamnation des personnes LGBTQI+, etc. Une approche dans laquelle l’homme restera, bien sûr, toujours au coeur de ses préoccupations et qui a notamment donné un projet intitulé Cartes du corps. Soit, une atmosphère qu’il n’hésitera pas à reprendre pour ses dernières réalisations, que les visiteurs pourront contempler à partir du mois d’octobre. 

Plus d’infos : 

Découvrez donc le travail de Daniel Nassoy dans deux galeries différentes, au Génie de la Bastille (126 rue de la Charonne, 11e arr) et à Ménil’8 (8 rue Boyer, 20e arr).

Retrouvez également l’article sur l’expo de Daniel Nassoy dans le nouveau numéro de Qweek disponible en ligne sur Calaméo, et dans les établissements partenaires à Paris.

Les mags en ligne

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE