Portraits rainbow : Stéphane, IDM Sauna

Le sauna IDM voit le jour en 1983, en pleine épidémie de sida. Au fil des années, ses soirées et son accueil bienveillant de la communauté gay lui permettent...
Qweek
Stéphane (IDM)

Le sauna IDM voit le jour en 1983, en pleine épidémie de sida. Au fil des années, ses soirées et son accueil bienveillant de la communauté gay lui permettent de traverser les époques. Ce qui est un parfait moyen d’élever l’amusement au plus haut, dans la lumière. Actuellement géré par Stéphane, il continue son ascension et en parle dans le cadre de ces portraits rainbow.

Stéphane, qu’est-ce qui fait le succès d’IDM Sauna ?

La fidélité de ses clients, tout comme nos confrères. Et puis, plus il y a de choix, plus les convives s’y retrouvent. En somme, la diversité est primordiale pour la communauté LGBTQI+. Tout cela en proposant un cadre réconfortant et sexe. 

Est-ce une manière d’être militant ?

Évidemment. Je travaille dans le milieu gay depuis 1991, donc si je n’avais pas été, d’une certaine manière, activiste, je l’aurais quitté depuis un moment. Et puis, j’aime ça, je vis IDM depuis 20 ans. 

Sur le volet des soirées, y’en a-t-il que vous préférez plus qu’une autre ?

Non, je les apprécie toutes. Et puis, chaque événement à son importance, pour moi. De même que ses artistes du massage, barbier, drag, chanteurs, performers, et DJs. 

Découvrez aussi : Portraits rainbow : Jeff, barman au Who’s

IDM Sauna continuera-t-il à prospérer après vous ? 

Bien sûr, la relève est assurée. Mais, je ne suis toujours pas parti et j’ai encore plein de choses à offrir. Et puis, la personne avant moi, Alexandre, avait également réalisé un bon travail. Donc, je suis confiant. 

Une actu à venir ?

Tous les événements réguliers reviendront. Le 10 novembre, il y aura bien plus de shows. Enfin, ce qui est exceptionnel cette année, nous resterons ouverts pour Noël. 

Le mot de la fin ?

IDM Sauna, c’est vous avant tout. So, have fun and have sex !

Plus d’infos :

Retrouvez tous les portraits rainbow (dont celui-ci) dans le dernier numéro de Qweek disponible en ligne sur Calaméo (et dans les établissements partenaires à Paris).

Les mags en ligne

Vous serez intéressé par :