Diva's Kabaret

Diva’s Kabaret : Martine Superstar, hôtesse d’accueil

Depuis plus de 10 ans, Robin campe les traits de Martine Superstar, son personnage de scène. Avec sa taquinerie, ses lunettes blanches et ses cheveux noirs, cette « boule...

Depuis plus de 10 ans, Robin campe les traits de Martine Superstar, son personnage de scène. Avec sa taquinerie, ses lunettes blanches et ses cheveux noirs, cette « boule à facettes », vedette du Toc Toc Show et hôtesse d’accueil au fameux Diva’s Kabaret, en fait chavirer plus d’un au premier regard, littéralement sous le charme. Suivant la réouverture du cabaret en septembre dernier, Martine Superstar revient sur son travail d’hôtesse d’accueil.

Robin, parle-nous de la naissance de Martine Superstar…

C’était en 2008, lors de la représentation d’une pièce au théâtre de Ménilmontant, Et, ta sœur ?, où j’ai interprété les rôles de deux jumeaux, Martin et Martine. J’ai donc dû changer rapidement en homme et en femme. 

Retrouvez également : « Scènes de gaynage », la web-série qui rit haut et fort du quotidien d’un couple gay

Pour différencier les deux personnages, j’ai porté des lunettes blanches dans le rôle de Martine. Cela a beaucoup amusé le public, le rôle de Martine. Dès lors, j’ai décidé de devenir Martine, un personnage incisif, taquin, bourgeois, virulent et avec des répliques sanglantes à souhait. J’ai aussi gardé les lunettes blanches…   

Tu as ensuite intégré la troupe du Diva’s Kabaret, ton nouveau QG, avec LaDiva Live, Sweety Bonbon, Lulubelle de Paris, Lara FullCamp et La Big Bertha… 

Exactement ! Alors que je ne croyais plus cela possible, Christophe Soret m’a proposé de réaliser le Toc Toc Show dans son cabaret, le Diva’s Kabaret. J’ai bien sûr accepté. Depuis (hors covid-19, bien évidemment), je suis hôtesse d’accueil et je fais une chanson dans la soirée. 

Qu’est-ce qu’elle fait exactement, l’hôtesse d’accueil que tu es ?

Je reçois les gens à l’escalier, en leur présentant le cabaret et en leur donnant leur coupe de champagne au bar. Puis, je les accompagne à leur place dans la salle du cabaret. Après je reste à leur écoute tout au long de la soirée. 

Martine est-elle différente quand elle fait l’accueil et quand elle est sur scène ?

Non, elle est toujours cette grande dame, très chic, qui dit toujours des bêtises pour faire rire les gens et pour les détendre. C’est très important de mettre à l’aise le public lorsqu’on fait l’accueil. 

Que faut-il pour être une bonne hôtesse d’accueil ?

Il faut aimer le contact avec les gens et savoir s’amuser avec eux. Les gens viennent pour la joie et le rêve donc il faut toujours avoir le sourire, la joie et la gaîté. 

Un message pour le public du cabaret ?

Venez découvrir Martine et, surtout, amusez-vous avec nous. Paris a (peut-être) perdu son côté festif (enfin, pour l’instant), mais vous pourrez retrouver cet esprit au Diva’s Kabaret, le temps d’une soirée.

Plus d’infos :

Retrouvez également l’interview avec Martine Superstar (Diva’s Kabaret) dans le nouveau numéro de Qweek disponible en ligne sur Calaméo, et dans les établissements partenaires à Paris.

Les mags en ligne

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE