Saint-Denis, nouveau bastion de lutte contre les LGBTphobies ? 

À Saint-Denis, une association entend lutter contre les discriminations envers la communauté LGBTQI+. Une (presque) première en banlieue, dans la continuité du collectif ami Saint-Denis Ville de coeur !...

À Saint-Denis, une association entend lutter contre les discriminations envers la communauté LGBTQI+. Une (presque) première en banlieue, dans la continuité du collectif ami Saint-Denis Ville de coeur !

Se montrer, plus que tout ! On ne l’aurait jamais imaginé, mais elle est bien là. Depuis quelques jours, une association, Saint-Denis LGBTQI+, porte un combat : la lutte contre les LGBTphobies, hors de Paris, et la visibilité de la communauté. « En banlieue, comme partout ailleurs, les personnes LGBT+ subissent des injures, agressions, humiliations et du harcèlement. Ces actes sont le lot quotidien de beaucoup d’entre nous pour le simple motif de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. », peut-on, entre autres choses, lire dans leur communiqué officiel.

Retrouvez également : Sortir dans le Paris gay : Où aller pour bien s’occuper ?

Partant de là, la structure décline sa mobilisation en trois grands axes : accueil et prévention, éducation et santé. Concrètement, elle va être un espace d’intégration et d’écoute pour tou.te.s, intervenir dans les différentes sphères sociales (famille, école, clubs sportifs, entreprises) et engager des partenariats avec le milieu socio-médical. « Un état des lieux des dispositifs existants sur le territoire est en cours afin de créer des synergies avec d’autres acteurs militants ou institutionnels. », stipule encore le document, signe de leur confiance dans la pérennité de leurs actions. On en parle avec eux.

De gauche à droite, Lucas Fournier (secrétaire général), Clément Messence (Prédident) et Mathias Palaric (Trésorier)

Dans l’exercice de vos fonctions, allez-vous vous rapprocher de l’Inter-LGBT ?

À vrai dire, Saint-Denis LGBTQI+ l’a déjà fait (elle en est même adhérente). Cela nous semblait important de s’inscrire dans leur dynamique et de pouvoir discuter et tisser des liens particuliers avec les différentes associations sectorielles : sportives, professionnelles, etc.

Par ailleurs, nous leur avons proposé d’organiser leur AG annuelle à Saint-Denis, samedi 23 octobre. Ils étaient ravis de notre initiative et ont tout de suite accepté.

Allez-vous reprendre les rênes de la Pride de Saint-Denis, lancée pour la première fois il y a deux ans ?

La marche des fiertés de Saint-Denis est portée par Saint-Denis Ville au cœur, que nous connaissons bien. Donc, laissons à César ce qui lui appartient (Rires). Ceci dit, nous avons bien l’intention d’entretenir des liens étroits avec ces partenaires locaux importants.

Un petit mot à nos lecteurs pour qu’ils suivent les avancées de votre association ?

Comme vous le savez, elle ambitionne de lutter contre les LGBTphobies présentes en banlieue (comme partout) et d’accroître la visibilité des personnes LGBTQI+. Toutefois, nous n’y arriverons pas à quelques-uns, nous avons besoin que tout.e.s s’engagent à nos côtés pour faire croître notre structure et de fait, augmenter la caisse de résonance des actions que nous menons.

Saint-Denis
Association

Vous serez intéressé par :