Paris : la quinzaine des fiertés, c’est parti !

Depuis début juin, le mois des fiertés bat son plein un peu partout en France. À Paris, l’Inter-LGBT ouvre les festivités, ce jour. Plein d’événements seront au rendez-vous pendant...

Depuis début juin, le mois des fiertés bat son plein un peu partout en France. À Paris, l’Inter-LGBT ouvre les festivités, ce jour. Plein d’événements seront au rendez-vous pendant la célébration annuelle de la diversité LGBTQI+. 

Couleurs, amours et revendications ! Sous l’égide du tissu communautaire, Paris va donner le ton à la représentation des minorités LGBTQI+, à compter du 11 juin. En conséquence, de nombreuses organisations vont proposer une série d’activités jusqu’à la fin juin. Ce qui, comme le souligne Matthieu Gatipon, porte-parole de l’Inter-LGBT, « n’était pas gagné ». « Avec la covid-19, beaucoup de structures ont souffert, se sont démobilisées, ont dû se réinventer. Mais, actuellement, on voit une vraie dynamique. », a déclaré le militant à Qweek, ravi de voir ce positionnement reprendre. 

À lire aussi : Paris : le départ de la pride promet d’être historique

Pour la soirée d’ouverture, l’association que représente celui qui est également président de Couleurs gaies à Metz a investi le point éphémère du quai de Valmy (10e arr). Ainsi, entre deux DJ sets, des collectifs ont mis l’accent sur leurs missions pour le mois des fiertés. Puis, les jours et semaines qui vont suivre, des animations sportives et culturelles, des conférences et débats, des activités ludiques, des soirées et des permanences de prévention sur la santé sexuelle vont avoir lieu. Bingo drag, avant-première de Beautiful thing, Rassemblement pour la sauvegarde du Tango, Festival de Queerantaine ou encore la Transcendance pour citer quelques manifestations. Un programme qui promet donc d’être riche et complet ! Alors, venez célébrer comme il se doit la diversité LGBTQI+. 

Une marche des fiertés historique

Au départ de Pantin (Seine-Saint-Denis), la mobilisation va voir grand dans l’alliance avec les personnes LGBTQI+ à proximité de Paris, le 26 juin prochain. « Nous voulons en profiter pour déconstruire les préjugés sur les banlieues et mettre en avant les associations de Seine-Saint-Denis qui font un gros travail. Nous n’avons pas de doute que la Marche sera très bien accueillie. », a confié Matthieu Gatipon-Bachette, porte-parole de l’Inter-LGBT, à TÊTU. En somme, c’est un parfait moyen de compenser le manque de chars et donc de festivités… contrairement aux années précédentes. Et ce, « pour pouvoir respecter les mesures sanitaires ». En fin de journée, le mouvement arrivera à la Place de la République, lieu de clôture par excellence depuis de nombreuses années. 

Agenda gay de Paris

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE