l'inter-lgbt

Paris : Et, la marche des fiertés se tiendra le…

À Paris, la prochaine marche des fiertés se déroulera le 26 juin. Un peu plus d’un an après l’arrivée de la pandémie, la communauté LGBTQI+ entend frapper fort… et...

À Paris, la prochaine marche des fiertés se déroulera le 26 juin. Un peu plus d’un an après l’arrivée de la pandémie, la communauté LGBTQI+ entend frapper fort… et physiquement. 

Paris

C’est officiel ! Cette année, la prochaine marche des Fiertés de Paris aura lieu le 26 juin. Contrairement à l’an dernier, Paris pourra défiler dans les rues, même si l’Inter-LGBT, à l’initiative de la mobilisation, devra voir moins grand. “Sans chars, sans podium, mais avec nos colères, notre détermination et plus que jamais nos voix !”, clame l’association sur Facebook. En pleine crise sanitaire, la communauté entend frapper fort pour montrer qu’ils sont là et qu’ils ont des idées à défendre et à revendiquer. De quoi animer les esprits !

Une célébration mise à mal

L’an dernier, l’association avait déclaré l’annulation de la marche des fiertés annuelle à Paris. Et ce, après un premier report en novembre. “Nous ne négocions pas avec la sécurité du public, des militant·e·s et des bénévoles (…) nous les appelons à ne pas défiler dans les rues.”, avait-elle annoncé à TÊTU. Dès lors, les 60 associations-organisatrices de la marche des fiertés vont proposer des événements alternatifs. Le but : “sensibiliser le public, alerter les pouvoirs publics et inscrire les sujets LGBTQI+ dans l’agenda politique”

À lire aussi : PARIS : UN ARTISTE RACONTE DE BELLES HISTOIRES ARC-EN-CIEL

En conséquence, du 2 au 7 novembre, une série de tables rondes avait eu lieu virtuellement, sous le mot d’ordre “Santé bafouée, LGBTQI+ en danger !”. Mutilations intersexes, accès des personnes trans au système de santé, travail du sexe ou encore loi bioéthique, pour n’en citer que quelques-unes. “L’objectif de toute Marche des Fiertés, quelle qu’en soit sa forme, est de visibiliser nos revendications.”, avait manifesté l’Inter-LGBT pour Têtu. Parallèlement à cela, l’Inter-LGBT avait lancé un appel sur les réseaux sociaux pour que les parisien.ne.s accrochent un drapeau rainbow à leurs fenêtres ou sur la devanture des commerces toujours ouverts.

Agenda gay de Paris

Vous serez intéressé par :

FERMER
CLOSE