Emily Tante

Elle bat le pavé comme personne avec son drag militant toujours teinté d’une bonne dose d’humour. Elle est généreuse et engagée. Ce mois-ci on vous présente une Queen qui...

Elle bat le pavé comme personne avec son drag militant toujours teinté d’une bonne dose d’humour. Elle est généreuse et engagée. Ce mois-ci on vous présente une Queen qui gagne à être connue. Portrait !

Un article de Andrei Olariu

Qui est Emily Tante ? 

Emily c’est une enragée, qui adore faire rire, même si c’est souvent malgré elle. C’est aussi une party girl à l’anglaise. T’as jamais croisé sa culotte en fin de soirée ?

Racontes nous ton Histoire… 

Il était une fois, dans un famille Homophobe, un jeune Queer mis à la porte par sa famille qui décida de changer le monde en devenant une princesse de la night qui n’a pas son verre dans sa poche ! Mon slogan « parpaings et paillettes, contre le patriarcat et l’homophobie ! »

Depuis quand ton personnage existe ? 

Il a toujours un peu existé en moi, mais il a pris forme il y a deux ans et demi pour la « House of Moda ». Depuis, la pouf’ a envahit mon 9m² !

Quel est ton cocktail préféré ? 

J’ai toujours une vodka Redbull à la main qui se remplit comme par magie mais je vous un amour incommensurable au Moscow Mule ! 

Qui est ta Drag Best Friend ? 

Toute ma Drag Family que ce soit ma fille Morphoza, ma soeur Enza Fragola et ma mama Mamita !

D’où vient ton nom ? 

Ça vient d’un jeu de mot avec militante et une tante, pas mal hein ? L’histoire du drag est engagée et je voulais pouvoir mettre ça en avant avec mes performances et mes prises de paroles. 

Ton Actu ? 

Tous les jeudis | Bearsden aux commandes du karaoké 

Tous les vendredis | Lolita chez Maxim’s

Samedi 25 Janvier | La Laverie au Klub

Samedi 22 Février | Heaven Club au Palace

Culture

Vous serez intéressé par :

  • « Fille à pédés » de Lola Miesseroff

    Publié aux éditions Libertalia, « Fille à pédés » nous plonge dans une biographie intime autour de l’auteure elle-même Lola Miesseroff. A coup d’anecdotes personnelles et d’épisodes contextualisées, c’est...
  • Dans l’antre du voguing

    Importé des Etats-Unis par Lasseindra Ninja, le voguing apparaît à Paris, en 2005. Dans une société anti-communautariste, il peine à trouver sa place mais finit par s’imposer. Aujourd’hui, Paris...
  • Ces dix livres font la joie des LGBT+

    Well, well, well, Dokkun, Un Amour de Jeunesse, My Angel … Portant sur des sujets différents et dans des formats divers, ces œuvres font le plaisir du lectorat LGBT+....
  • Claudius Pan, Carpe Noctem

    « Carpe Noctem est l’oeuvre la plus frontale que j’ai créée, sans détour, sans caresses. » Avec Carpe Noctem, Claudius Pan nous esquisse une véritable odyssée en pleine nature...
FERMER
CLOSE