Matthieu Gatipon, le nouveau porte-parole de l’Inter-LGBT

...
Mathieu Catipon

Début 2021, Matthieu Gatipon, président de Couleurs Gaies à Metz, est devenu le nouveau porte-parole de l’Inter-LGBT à Paris. Succédant à Clémence Zamora-Cruz, il souhaite ainsi rendre visible les projets des associations membres de l’interassociative dans la capitale et à l’échelle nationale. Il en parle avec nous.

Qweek : PROPOS RECUEILLIS PAR AL’ WARNET CONCRÈTEMENT, EN QUOI CONSISTE LE STATUT DE PORTE-PAROLE À L’INTER-LGBT ?

Matthieu Gatipon: Je représente l’inter associative et défends les positions que nous élaborons collectivement. Ce qui me tient particulièrement à coeur et de faire connaitre la diversité des points de vues qui existe au sein de notre collectif. On l’imagine aisément du STRASS au FLAG! il existe un débat d’idée permanent et la recherche d’un consensus entre les associations. Un rôle d’équilibriste que, en toute modestie, je pense avoir joué jusqu’à présent.

En mai dernier, pour les élections passées, j’ai dû présenter une cam-pagne innovante “Agir pour”, guide de propositions LGBTQI+ concrètes, aux différent.e.s candidat.e.s aux élections régionales et départementales. Parallèlement avec le délégué synergies territoriales de l’Inter LGBT, Romain Hecquet, j’échange constamment avec diverses structures partout en France comme Fiertés Landes, Fiertés Pas-de-Calais, le Centre LGBT de Touraine et Le Girofard pour être au fait des différents enjeux. En tant que Président de Couleurs Gaies je connais le fonctionnement d’un Centre LGBTQI+ et les différentes problématiques que rencontrent les militant.es. C’est un atout.

CETTE FONCTION ENGENDRE-TELLE BEAUCOUP DE TRAVAIL ?

Au début, c’était modéré, les sollicitations étaient moins intenses avec la pandémie (et le confinement). Toutefois, depuis le 17 mai, nous avons été impliqués dans l’organisation du mois des fiertés, les débats en vue des élections régionales et départementales et les problématiques LGBTQI+ du moment. Ce qui demande beaucoup de temps.

La Marche des Fiertés constitue un temps fort. J’en profite également pour remercier l’équipe organisatrice qui a effectué un travail formidable. Les bénévoles de l’inter-LGBT sont des gens engagés qui méritent le respect.

A lire aussi : #METOOGAY : L’INTER-LGBT PREND LES DEVANTS

ÊTRE PRÉSIDENT D’UNE ASSOCIATION VOUS AIDE-T-IL À MIEUX EXERCER CETTE FONCTION ?

Totalement ! En tant que responsable de Couleurs Gaies, quand je suis sans cesse confronté à la réalité des associations : manque de moyens, de bénévoles, difficultés à se faire entendre… Avec l’inter LGBT notre objectif n’est pas de leurs imposer notre agenda politique mais bien de proposer des outils pratiques et concrets pour leurs permettre d’atteindre leurs buts. C’est justement l’objectif d’une campagne comme celle de l’Inter-LGBT, qui a pour vocation de laisser la main aux régions et d’impulser une dynamique. Les militant.e.s adaptent nos outils s’approprient le matériel de campagne. 

Association

FERMER
CLOSE